3000 km of Francorchamps : la DRT 264 toujours à la lutte pour le podium

2012funcup25h (27)

La nuit a été dure sur le tracé ardennais. Les averses ont singulièrement compliqué la tache des pilotes, rendant la piste piégeuse à souhait.

La 264 de Viron-Orgeval-Richard-Engisch a traversé tous ces pièges pour pointer à la seconde position après exactement deux tiers de course, à deux tours du premier.

« Nous sommes en embuscade, bien placé pour ce podium qui est notre objectif » confie Laurent Richard, déjà casqué en prévision de son prochain relais annoncé imminent.

Sandrine – la kiné de l’équipe – dresse un premier bilan : « Les avant-bras sont très sollicités, après plusieurs relais les tensions musculaires descendent dans le dos jusque dans les jambes aussi, mais globalement je n’ai pas eu de gros problèmes à traiter ».

« Nous avons effectué un changement de plaquettes de frein après quatorze heures de course, ce qui est tout à fait normal. Nous avons profité d’un ‘code 60’ pour réaliser cette opération, nous n’avons donc perdu que quelques places dans l’opération à ce moment de la course. La voiture fonctionne parfaitement, pas de souci » commente pour sa part Gilles Terlinden.

La Be Retrodor poursuit donc un parcours sans faute, en bagarre pour la victoire.

La 255, accablée par divers soucis en première moitié d’épreuve, remonte lentement au classement général et occupe le 16ème rang tandis que la 227 se situe en 34ème position.

A l’entame des huit dernières heures de course, la pluie arrose à nouveau copieusement le circuit. Pas de quoi affecter le moral du team wavrien, habitué à ces courses de longue haleine