CARPASS LRE by DRT triomphe aux 25 Heures de Spa !

Il y a maintenant deux weekends que s’est déroulée la course la plus longue du monde, les 25 Heures VW Fun Cup sur le mythique tracé de Spa-Francorchamps. Après s’être remis de nos émotions, revenons sur cette édition passionnante, excitante et stressante jusqu’à la dernière minute…

L’équipe CARPASS LRE by DRT arrivait en tête du classement Biplace, mais l’avance de 0,5 point ne permettait pas d’aborder cette épreuve d’endurance avec sérénité ; il y avait au contraire une crainte de se faire distancer au championnat par des adversaires renforcés par des pilotes de pointe, présentant donc des équipages très solides. Le line-up de la voiture marquée du numéro 365 n’avait pas à rougir mais semblait sur le papier moins homogène ; Stéphane Lémeret, Philippe Reynens, Miguel Coppieters, Philippe Wintgens et Gautier Engisch,  soit les champions 2017, étaient rejoints par un renfort de choix, le rapide pilote RACB National Team Denis Dupont. Depuis le passage de la Cox 365 en Evo 3 (moteur 2L FSI et boite de vitesses séquentielle), des podiums mais pas de victoire ; troisième place en 2016, deuxième en 2017 ; objectif victoire cette année en emmenant le maximum de passagers afin de leur faire vivre la course de l’intérieur !

CARPASS LRE by DRT alterne le chaud et le froid à Zandvoort…

Rendez-vous a été pris le weekend dernier dans les dunes du Circuit Park Zandvoort pour la troisième manche de la VW Fun Cup 2018, dernière répétition avant les célèbres 25 Heures de Spa-Francorchamps.

Philippe Wintgens profitait des essais du vendredi sous un grand soleil pour rôder le moteur tout juste remplacé après la casse subie en deuxième course à Dijon-Prenois. Il était rejoint par Stéphane Lémeret et Gautier Engisch marquant par l’occasion son retour à la compétition dans le baquet de la Fun Cup #365 aux couleurs CarPass.

Les qualifications se déroulaient sans encombre le samedi en fin de journée. Stéphane imposait d’emblée le tempo ; il signait un très beau 2’05’’660 synonyme de pole position en biplaces devant les principaux rivaux au titre, ce temps étant aussi le 12ième chrono au général dans un peloton de 37 voitures ce qui prouve la bonne préparation de la Cox couvée par le Delahaye Racing ! Gautier redécouvrait quant à lui ce tracé sinueux, Philippe confirmait sa bonne tenue en améliorant son meilleur temps de la veille de près d’une seconde.

Première place de meeting lors du Trophée de Bourgogne !

La caravane de la VW Fun Cup faisait escale les 28 et 29 Avril derniers sur le circuit vallonné de Dijon-Prenois, théâtre du deuxième meeting du championnat 2018. Avec une deuxième place obtenue dans la difficulté en terres spadoises, l’équipe CARPASS LRE by DRT emmenée par l’équipage Lémeret/Reynens/Coppieters/Wintgens avait à cœur de briller pour accrocher le Trophée de Bourgogne à son tableau de chasse.

Dès les essais libres que disputait seul Philippe Wintgens, le rythme semblait bon. Enchaînant les tours sans problème, le pilote ayant rejoint l’équipe début de saison 2017 se trouvait à l’aise au volant de la Fun Cup #365. Cette adresse se confirmait ensuite par l’homogénéité de l’équipage en essais qualificatifs, les deux Philippe et Miguel roulant proches des chronos réalisés par le chef de file Stéphane, mettant tout le monde d’accord en signant un 1’39’’080, le 20ème chrono général et la pole position en biplaces après une bonne mise au point de la Cox !

Podium inespéré pour CARPASS LRE by DRT au Franco Fun Festival !

La reprise de la saison 2018 de l’European VW Fun Cup se tenait le weekend dernier sur le légendaire circuit de Spa-Francorchamps. Stéphane Lémeret, Philippe Reynens, Miguel Coppieters et Philippe Wintgens remplaçant au pied levé Gautier Engisch indisponible, remettaient ainsi le titre Biplaces en jeu pour ce Franco Fun Festival. L’équipe était prête à se donner corps et âmes dans la bataille face à une rude concurrence venue notamment se rôder pour les 25 Heures VW Fun Cup de mi-Juillet, la course phare de la saison.

Avec une voiture révisée sur de nombreux points durant l’hiver, l’équipe technique redoutait le manque de roulage de la Fun Cup #365 avant ce meeting. Malgré les nombreux drapeaux rouges venant écourter la séance de qualifications du samedi et la découverte des nouvelles gommes, le quatuor se montrait à son avantage avec un Stéphane des grands jours, démontrant une fois de plus si nécessaire sa vitesse de pointe pour se qualifier P22 sur 78 voitures, P2 en biplaces. La concurrence répondait aussi présent en Biplaces avec peu d’écart, une rude bataille s’annonçait pour la course !

Eric/Pierre-Alexandre et Laurent/Nicolas, les deux équipages de Delahaye aux Legend Boucles 2018

Le Delahaye Racing Team a lancé sa saison sportive le weekend dernier avec une huitième participation consécutive aux magnifiques Legend Boucles de Bastogne. Le plus beau rallye historique était avancé cette année de deux semaines, les spécialistes prévoyaient une 60ème édition enneigée. La neige aura était omniprésente, rendant la route très piégeuse et la visibilité difficile durant ces 2 jours de compétition !

Laurent Richard et Nicolas Hubert remettaient le couvert après une participation en Classic (moyenne de 60km/h) en 2015 et deux en Legend en 2016 et 2017 (Target Time). La BMW 2002tii orange et noire de 1974 arborait le dossard #112 de la nouvelle catégorie Challenger, synonyme d’une moyenne de 80km/h à respecter. Parmi les 33 autres équipages composant la classe, Eric Decronumbourg et Pierre-Alexandre Mouveau faisaient de nouveau confiance à leur Porsche 911 SC après avoir découvert et finit l’épreuve l’année dernière.

La journée du samedi présentait 12 spéciales pour les concurrents et semblait interminable de par les nombreuses neutralisations et une météo rude, la neige laissant place à de la « soupe » après le passage des voitures précédentes, voire même à des plaques de verglas en début de soirée.

Du GT4 et du TCR pour le Delahaye Racing Team en 2018

  • Un programme en TCR Europe à l’étude
  • Deux Ginetta G55 GT4 en GT4 European Series et dans le Championnat de France FFSA GT
  • Marc Soulet, nouveau Directeur sportif du programme GT4

Le Delahaye Racing Team s’apprête à vivre une saison chargée en 2018. En plus de ses occupations habituelles dans l’entretien et la rénovation de voitures de compétition, l’équipe belge mènera en effet un double programme sportif au niveau international.

D’une part, la formation basée à Wavre poursuivra son implication en TCR, mais cette fois dans la compétition européenne. « En 2017, nous avons fait rouler une Volkswagen et une SEAT dans le TCR Benelux, avec le titre honorifique de vice-champion de Guillaume Mondron à la clé », rappellent Gilles Terlinden et Pierre Sevrin, les dirigeants du Delahaye Racing Team. « Nous voulons évidemment poursuivre sur cette lancée… Même si la priorité est de continuer avec Volkswagen, il n’est pas impossible qu’un modèle d’une autre marque fasse son apparition dans nos ateliers. La possibilité de mixer le TCR Europe et le TCR Benelux, qui reprendra cinq des sept épreuves européennes, est évidemment un plus. »

Mais la principale nouveauté viendra de la catégorie GT4. Le Delahaye Racing Team engagera en effet deux Ginetta G55 GT4 dans le Championnat d’Europe et dans le Championnat de France FFSA GT. « Ginetta est une marque extrêmement motivée et dont on parlera beaucoup cette année, notamment par son arrivée dans la catégorie LMP1 du Championnat du Monde d’Endurance et des 24 Heures du Mans », précise Pierre. « Leur sérieux, leur dynamisme et leur passion de la compétition nous ont séduits. Nous disposerons donc de deux Ginetta G55 GT4 dotées des toutes dernières évolutions et nous bénéficierons du soutien de la marque. Clairement, nous voulons jouer les avant-postes ! Le GT4 est une magnifique opportunité pour des équipes privées : les voitures sont attractives, les coûts sont maîtrisés, ce sont des courses de haut niveau… mais il n’est pas nécessaire de représenter directement ou indirectement un grand constructeur pour viser la victoire. »

Guillaume vice-champion avec Edouard pour la dernière

Le dernier épisode de la saga TCR Benelux 2017 s’est tenu le weekend des 28 et 29 Octobre. Arrivé sur le très rapide TT Circuit Assen aux Pays-Bas, Guillaume Mondron placé deuxième au classement pilote n’était qu’à 14 points de son rival. Edouard Mondron retrouvait pour la quatrième fois de la saison sa place de co-équipier, cette fois-ci à bord de la Volkswagen Golf GTI TCR #4 aux couleurs des 25 Heures Fun Cup. La tâche s’annonçait compliquée, mais sachant que 125 points étaient à marquer durant le weekend, tout était encore jouable !

Afin de mettre toutes les cartes entre leur main, les deux frères décidaient de participer à la deuxième séance d’essais privés disputée sous la pluie tout comme la séance d’essais libres officielle. Le team, Guillaume et Edouard travaillaient dur lors de ces deux sessions afin de définir un setup satisfaisant avec les pneus pluie ; chose faite puisqu’à la fin des essais libres, le duo réalisait le deuxième temps, avec un seul essai de « hot lap » contre plusieurs pour les équipages adverses. Le lendemain, la pluie était toujours présente pour les 20 minutes de qualifications. Assez stratégique avec seulement 2 voire 3 tours lancés possibles par pilote, Guillaume claquait le meilleur temps, et Edouard le deuxième ! Assez pour partir en pole position !

Victoire et titre en biplaces pour CARPASS LRE by DRT à Zolder !

Stéphane Lémeret et Philippe Reynens voyaient il y a deux semaines Gautier Engisch effectuer son retour dans l’équipage de la Fun Cup #365. L’objectif était légitime : rafler la couronne dans la catégorie des biplaces, cette véritable course dans la course permettant à de chanceux passagers de vivre la course de l’intérieur, assis à côté du pilote. Pointant avec 15,5 points d’avance au championnat sur leurs principaux poursuivants, deux deuxièmes places suffisaient au trio pour offrir un titre convoité depuis celui obtenu dans la catégorie en 2014.

Comme à son habitude, la VW CarPass signait un temps au tour parmi les monoplaces dans le peloton des quelques 39 Fun Cup présentes pour cette finale ; après quelques ajustements de l’équilibre de la voiture, la séance se terminait avec un 11ème temps, de quoi être confiant pour la course du lendemain.

Le Delahaye Racing, champion Team du TCR Benelux !

Et de… douze ! En remportant ce week-end le Championnat des Teams du TCR Benelux, le Delahaye Racing a remporté son douzième titre « national » en cette saison 2017. « C’est une vraie satisfaction pour nous et pour nos gars qui travaillent sans relâche », se réjouissent Pierre Sevrin et Gilles Terlinden, les patrons de l’équipe wavrienne. « C’est aussi le fruit de ce qui fut finalement une très bonne saison ! »

Attribué en tenant compte uniquement des résultats des courses longues (60 minutes), le championnat des Teams a démontré toutes les qualités du Delahaye Racing. Guillaume et Edouard Mondron avaient en effet imposé leur SEAT Leon TCR à Spa-Francorchamps avant que Guillaume (associé cette fois au jeune Italien Giacomo Altoè sur la VW Golf GTI TCR) ne récidive à Zandvoort. C’est également sur les bords de la Mer du Nord que Giacomo avait remporté sa première course Sprint en TCR. Par la suite, les équipages du Delahaye Racing ont continué à marquer des points avec la régularité d’un métronome (notamment avec un podium à Zolder) pour finalement rafler la mise.

CARPASS LRE by DRT se rapproche du titre à Adria

Les 7 et 8 Octobre derniers avaient lieu la sixième et avant-dernière manche du championnat VW Fun Cup 2017 sur le sportif circuit proche de Venise, l’Adria International Raceway. L’équipe CARPASS LRE by DRT choisissait de faire le déplacement en dernière minute au pays de la mozzarella afin de rester dans la lutte pour le titre Biplaces, les deux autres principaux adversaires décidant également d’être présent. C’est un trio de pilote qui se présentait au briefing avec comme capitaine Stephane Lémeret, accompagné des fidèles deux Philippe, Reynens et Wintgens.

La séance d’essais libres de quatre heures permettait à tous les équipages de découvrir ce tracé atypique. Après le traditionnel rodage des freins et quelques ajustements de réglages, l’équilibre de la voiture convenait aux trois pilotes ; la performance au rendez-vous, l’équipage clôturait la séance à une belle 15ième place au général sur 25 voitures inscrites.