Courtin/Van Combrugge au bout du Rallye de Hannut sous le déluge

Trois semaines après un début de saison aux Boucles Clavieroises en fanfare avec une victoire, le deuxième round ASAF 2019, le Rallye de Hannut, se présentait comme folklorique avec les différentes alertes météorologiques annoncées pour le weekend.  La catégorie PH (Province Historique, voiture conforme à sa fiche d’homologation) était nettement plus garnie, avec 25 voitures au départ parmi lesquelles Porsche 911, Ford Escort, Opel, BMW, … Etienne Courtin était rejoint pour la première fois cette année par Ludovic van Combrugge.

Première victoire pour Courtin/Toussaint aux Boucles Clavieroises !

Le weekend dernier se déroulait dans la province de Liège le premier rallye ASAF de la saison 2019, les Boucles Clavieroises, servant généralement de répétition pour certains gros bras au Belgian Rally Championship. Delahaye assurait l’assistance de la belle Ford Escort MK2 d’Etienne Courtin, co-pilotée par Jean-Marc Toussaint, passée dans les ateliers de Wavre à l’intersaison pour d’importants travaux et évolutions. Etienne s’apprêtait à disputer une nouvelle saison des rallyes francophones, après avoir échoué de peu au titre en 2018.

Les deux équipages Delahaye Racing Team au bout des Legend Boucles de Bastogne 2019 !

Tout le monde l’attendait, elle a bien répondu présent… En effet, après de longues années d’absence, la neige a fait son apparition pour l’édition 2019 des Legend Boucles. Les 19 spéciales « RT » composant ce rallye historique s’annonçaient compliquées, notamment sur la journée Terre du dimanche.

L’équipe d’assistance Delahaye se présentait aux vérifications du vendredi avec deux belles mécaniques ayant participé à un déverminage sur le circuit de Mettet quelques semaines plus tôt ; une fidèle BMW 2002tii aux couleurs Alpina pour Laurent Richard, copiloté par Nicolas Hubert, et une efficace Peugeot 504 V6 Coupé pour Alexandre Viron et Alexandre Squartini. Le duo franco-belge disputait son premier rallye derrière dans l’habitacle de la Peugeot décoration du Kenya 1978, tandis que Laurent et Nicolas revenaient pour la cinquième fois, fidèles à l’épreuve depuis 2015. Les deux équipages étant inscrits en catégorie Challenger, l’objectif premier était de franchir l’arrivée, car dans ces conditions, la moyenne de 80km/h à respecter serait difficilement atteignable !

Podium et titre Biplaces pour CARPASS LRE by DRT à Zolder !

La finale du championnat VW FUN CUP 2018 se tenait le weekend dernier sur le difficile circuit de Zolder. Leader du championnat Biplaces avec 17 points d’avance, tout était encore possible pour l’obtention du titre pour l’équipage de la Fun Cup #365 Carpass composée pour ce meeting de Stéphane Lémeret, Philippe Reynens, Miguel Coppieters de retour après son absence à la manche précédente d’Assen et Gautier Engisch motivé après la belle victoire de cet été aux 25 Heures de Spa. Nos rivaux les plus directs au championnat mettaient eux toutes les chances de leur côté en engageant une autre biplace tout aussi bien pilotée, de quoi compliquer un peu plus l’équation gagnante !

Les qualifications étaient disputées le samedi en deux séances d’une heure et permettaient à Stéphane sur une piste mouillée de mettre au point la voiture dans l’optique de la course. Après 20 minutes de roulage, les choix décidés par l’équipe à l’atelier étaient validés et Philippe, Gautier et Miguel se relayaient derrière le volant pour travailler sur leur rythme de course. La fin de la journée du samedi se concluait en 3ème position sur 7 biplaces (20ème sur 39 au général), et Philippe et Pierre Sevrin (stratèges d’un jour) travaillaient longtemps afin de déterminer la meilleure stratégie à adopter pour contrer l’offensive adverse.

La #365 CARPASS toujours leader du championnat avant la finale…

La finale du cru 2018 de la VW Fun Cup aura lieu sur le Circuit Zolder les 27 et 28 Octobre prochains pour une course de 8 heures. L’équipage de la Cox dossard 365 mène toujours le championnat avec 17 points d’avance sur son plus proche rival, mais a cependant perdu des plumes lors des deux manches précédentes…

Kronos 10 Hours of Mettet : un air de déjà vu…

C’est un quinté de pilote qui se présentait aux vérifications administratives avant les premiers tours de roue. Stéphane Lémeret, toujours en chef de file, était épaulé par Philippe Reynens, Philippe Wintgens, Miguel Coppieters et Denis Dupont, poursuivant avec l’équipe après une pige très remarquée aux 25 Heures de Spa. La séance de qualifications permettait de vérifier le bon fonctionnement de la mécanique et de peaufiner les réglages de la voiture, déjà performante pour cette course de 10 heures. L’équipe décidait de se satisfaire du deuxième temps des Biplaces signé par Denis, 14ème  sur 32 au général.

Spa 6 Hours : les frères Bordet à l’arrivée avec leur Marcos 1800GT

Le weekend dernier, le staff Delahaye participait à son deuxième meeting historique de l’année après les Legend Boucles de Bastogne, les très sélectives Spa 6 Hours. Après avoir fait l’impasse en 2017, Pierre-Etienne retrouvait avec plaisir le volant de sa belle Marcos 1800GT flanquée du dossard 28 avec laquelle il avait décroché un magnifique podium de classe en 2016 (dernière marche du podium et 28ème au général). Cette fois-ci, Laurent Richard cédait sa place à un fidèle coéquipier, aussi amoureux de la marque anglaise, son frère Emeric. Pour cette édition, la grille était composée d’un plateau conséquent de 114 voitures aussi performantes qu’élégantes ; au classement général, les quelques Corvette, Jaguar Type E Lightweight et autres Aston Martin allaient tenter de faire face à l’impressionnante armada de Ford GT40 (au nombre de 16).  La Marcos était quant à elle engagée dans une classe regroupant les GT équipées de moteur de moins de 2L de cylindrée et les prototypes ne dépassant pas les 2,5L. Nous retrouvions dans cette catégorie 33 autos (la catégorie la plus fournie), parmi lesquelles Porsche 911, TVR Grantura, Gilbern GT1800, Elva GT160, Porsche 904-6, MG B, Triumph TR4 SLR et Morgan +4.

CARPASS LRE by DRT triomphe aux 25 Heures de Spa !

Il y a maintenant deux weekends que s’est déroulée la course la plus longue du monde, les 25 Heures VW Fun Cup sur le mythique tracé de Spa-Francorchamps. Après s’être remis de nos émotions, revenons sur cette édition passionnante, excitante et stressante jusqu’à la dernière minute…

L’équipe CARPASS LRE by DRT arrivait en tête du classement Biplace, mais l’avance de 0,5 point ne permettait pas d’aborder cette épreuve d’endurance avec sérénité ; il y avait au contraire une crainte de se faire distancer au championnat par des adversaires renforcés par des pilotes de pointe, présentant donc des équipages très solides. Le line-up de la voiture marquée du numéro 365 n’avait pas à rougir mais semblait sur le papier moins homogène ; Stéphane Lémeret, Philippe Reynens, Miguel Coppieters, Philippe Wintgens et Gautier Engisch,  soit les champions 2017, étaient rejoints par un renfort de choix, le rapide pilote RACB National Team Denis Dupont. Depuis le passage de la Cox 365 en Evo 3 (moteur 2L FSI et boite de vitesses séquentielle), des podiums mais pas de victoire ; troisième place en 2016, deuxième en 2017 ; objectif victoire cette année en emmenant le maximum de passagers afin de leur faire vivre la course de l’intérieur !

CARPASS LRE by DRT alterne le chaud et le froid à Zandvoort…

Rendez-vous a été pris le weekend dernier dans les dunes du Circuit Park Zandvoort pour la troisième manche de la VW Fun Cup 2018, dernière répétition avant les célèbres 25 Heures de Spa-Francorchamps.

Philippe Wintgens profitait des essais du vendredi sous un grand soleil pour rôder le moteur tout juste remplacé après la casse subie en deuxième course à Dijon-Prenois. Il était rejoint par Stéphane Lémeret et Gautier Engisch marquant par l’occasion son retour à la compétition dans le baquet de la Fun Cup #365 aux couleurs CarPass.

Les qualifications se déroulaient sans encombre le samedi en fin de journée. Stéphane imposait d’emblée le tempo ; il signait un très beau 2’05’’660 synonyme de pole position en biplaces devant les principaux rivaux au titre, ce temps étant aussi le 12ième chrono au général dans un peloton de 37 voitures ce qui prouve la bonne préparation de la Cox couvée par le Delahaye Racing ! Gautier redécouvrait quant à lui ce tracé sinueux, Philippe confirmait sa bonne tenue en améliorant son meilleur temps de la veille de près d’une seconde.

Première place de meeting lors du Trophée de Bourgogne !

La caravane de la VW Fun Cup faisait escale les 28 et 29 Avril derniers sur le circuit vallonné de Dijon-Prenois, théâtre du deuxième meeting du championnat 2018. Avec une deuxième place obtenue dans la difficulté en terres spadoises, l’équipe CARPASS LRE by DRT emmenée par l’équipage Lémeret/Reynens/Coppieters/Wintgens avait à cœur de briller pour accrocher le Trophée de Bourgogne à son tableau de chasse.

Dès les essais libres que disputait seul Philippe Wintgens, le rythme semblait bon. Enchaînant les tours sans problème, le pilote ayant rejoint l’équipe début de saison 2017 se trouvait à l’aise au volant de la Fun Cup #365. Cette adresse se confirmait ensuite par l’homogénéité de l’équipage en essais qualificatifs, les deux Philippe et Miguel roulant proches des chronos réalisés par le chef de file Stéphane, mettant tout le monde d’accord en signant un 1’39’’080, le 20ème chrono général et la pole position en biplaces après une bonne mise au point de la Cox !

Podium inespéré pour CARPASS LRE by DRT au Franco Fun Festival !

La reprise de la saison 2018 de l’European VW Fun Cup se tenait le weekend dernier sur le légendaire circuit de Spa-Francorchamps. Stéphane Lémeret, Philippe Reynens, Miguel Coppieters et Philippe Wintgens remplaçant au pied levé Gautier Engisch indisponible, remettaient ainsi le titre Biplaces en jeu pour ce Franco Fun Festival. L’équipe était prête à se donner corps et âmes dans la bataille face à une rude concurrence venue notamment se rôder pour les 25 Heures VW Fun Cup de mi-Juillet, la course phare de la saison.

Avec une voiture révisée sur de nombreux points durant l’hiver, l’équipe technique redoutait le manque de roulage de la Fun Cup #365 avant ce meeting. Malgré les nombreux drapeaux rouges venant écourter la séance de qualifications du samedi et la découverte des nouvelles gommes, le quatuor se montrait à son avantage avec un Stéphane des grands jours, démontrant une fois de plus si nécessaire sa vitesse de pointe pour se qualifier P22 sur 78 voitures, P2 en biplaces. La concurrence répondait aussi présent en Biplaces avec peu d’écart, une rude bataille s’annonçait pour la course !