24H Zolder : Nouvel abandon pour Francorchamps Motors by Delahaye

Décidément, il ne fait pas bon être favori cette année en sport automobile. Que cela soit en Formule 1 ou lors des 12H et 24H de Spa, les favoris ont à chaque fois trébuché. Les 24H de Zolder n’auront pas failli à la série noire puisqu’après l’abandon de la Mégane, c’est la Ferrari qui devait rendre l’âme peu avant la 20ème heure de course suite à un autre bris de moteur. Inutile de dire que les mines étaient déconfites aussi bien du côté de chez DRT que de chez Francorchamps Motors.

Pourtant, l’épreuve avait bien commencé avec une Ferrari directement aux avant-postes et une Mégane jouant la régularité. Pas une seule erreur de pilotage ne viendra d’ailleurs mettre à mal les stratégies mises en place. Pointant en tête pendant de longues heures avec même à certains moments un duo Mégane/Ferrari en haut des feuilles de résultats, rien ne semblait pouvoir troubler la sérénité du clan. Un 1er coup sera pourtant porté du côté de la Mégane avec un abandon aussi subit qu’inattendu après une quinzaine d’heures de course. Les derniers espoirs reposaient ainsi sur une Ferrari ayant apporté beaucoup de satisfactions depuis son arrivée dans l’équipe et la collaboration avec le garage Francorchamps Motors. Las, alors que Christian Kelders se trouvait au volant et alignait les chronos requis par la stratégie, une 1ère alerte survenait avec quelques ratés moteurs. Moins d’un tour plus tard, la Ferrari déversait son huile dans la ligne droite suivant le virage du canal et obligeait le pilote à ranger définitivement son bolide sur le côté pour abandonner.