Christian Kelders ne disputera qu’une manche ce vendredi

François Verbist en renfort pour les 12H de Spa… et Dijon !

En tête du championnat des Belgian Touring Car Series après deux pôles et autant de victoires lors des Gordon First Race à Zolder, le Delahaye Renault Team aborde le deuxième rendez-vous de la saison avec optimisme.

Certes, la Mégane Silhouette rouge a écopé de 90 kilos de lest suite à ses deux succès. Un lourd handicap qu’elle espère toutefois voir compensé par une boîte de vitesses avec un 6ème rapport plus long mais surtout par l’arrivée de François Verbist, confirmé comme troisième pilote pour les 12H de Spa et pour le Trophée de Bourgogne de ce week-end.

« J’ai un clash au niveau des dates avec le championnat GT Open que je dispute en parallèle cette saison, » explique Christian Kelders. « Comme le règlement et le timing particulier de ce week-end le permettent, je serai donc à Dijon jeudi et vendredi pour les essais et la première course, puis au Nürburgring samedi et dimanche. Je laisserai donc ma place pour la seconde manche plus longue de samedi (1h10 le vendredi puis 1h50 le lendemain) à François Verbist. Cela lui fera un bon entraînement pour les 12H de Spa où il nous épaulera à nouveau Fred et moi. »

Et les points marqués par ses équipiers reviendront aussi au Liégeois qui gardera donc toutes ses chances de conserver son titre en compagnie de Fred Bouvy.

Après un galop d’essai positif l’an dernier en Dutch SuperCar Challenge à Francorchamps où il avait vite trouvé le bon rythme, le champion de la Clio Cup 2008 et 2009 est ravi de retrouver le volant de la Mégane Silhouette DRT.

« Mon sponsor Omnia Car voulait continuer à m’aider et j’avais fort envie de remettre le couvert avec Fred, le team Delahaye et la Renault Mégane Silhouette, une voiture spectaculaire, fiable et performante, » se réjouit le Montois. « J’ai fort envie d’inscrire le tour d’horloge spadois à mon palmarès et ce volant est certainement la meilleure opportunité. Dijon est une cerise sur le gâteau. Je remercie d’ailleurs Christian Kelders et le team Delahaye pour leur confiance. »

Avec un tel équipage, la Renault, malgré son embonpoint règlementaire, visera un podium le vendredi et la victoire le samedi.

« L’objectif du week-end est d’augmenter notre avance au championnat avant les 12H, » confie Pierre Sevrin, l’un des deux patrons de l’écurie wavrienne. « De toute manière, personne ne prendra de poids supplémentaire pour le tour d’horloge et, tant du côté du RACB que du promoteur Speedworld, on nous a assuré qu’un éventuel handicap supplémentaire (désormais laissé « à la libre appréciation des commissaires sportifs ») ne serait attribué au terme de l’épreuve dijonnaise qu’en tenant compte des performances. On ne sera donc plus obligé de ralentir comme l’an dernier pour laisser stratégiquement la victoire à un rival. Si nous faisons la différence grâce aux faits de course, la stratégie ou la qualité de notre équipage, nous ne seront pas pénalisés en dehors de ce qui est normalement prévu. »

Une bonne nouvelle pour le sport et le Renault Delahaye Team d’attaque pour les deux prochains meetings avec son trio de choc Bouvy-Kelders-Verbist.