VW Fun Cup, Dijon-Prenois : qualifications mouvementées !

La séance de qualifications du deuxième meeting de la saison, sur le circuit de Dijon-Prenois, s’est déroulée sous les averses. C’est donc sur une piste mouillée que s’élance Yannick Rummens, vingt minutes plus tard que l’horaire normal, après qu’une silhouette du BTCS ait été évacuée du tracé. Il se classe directement dans le top 10, sur un piste très grasse et piégeuse à certains endroits.

Gauhtier Engisch, qui n’avait pas pu être là à Mettet, prend le volant après vingt minutes. La pluie a cessé, mais la piste n’est pas encore sèche. Le rythme de qualification commence seulement à venir, il reste encore 1h30 dans cette séance. La numéro 255 du DRT pointe en septième position, en 1’56’’090. Les meilleurs temps sont signés par la 225 et la 264 du MTE Racing, respectivement en 1’50’’186 et 1’50’’765.

C’est ensuite Fred Bouvy qui prend le relais, ainsi que la pôle après cinq tours, en 1’49’’221, et ce sous une pluie continue mais légère. Yannick Rummens et Gauthier Engisch feront les derniers relais mais ne parviendront pas à améliorer le temps de référence.

Alors qu’il partait légèrement en glissade dans la courbe de Pouas, Gauthier Engisch a été percuté par la numéro 19 du Colson Racing. Fortement endommagée, la voiture a néanmoins été rapidement réparée par les mécaniciens du team et prendra le départ de la course à la troisième place, suite au tirage au sort. Espérons que les quelques « cicatrices » de la carrosserie de la numéro 255 ne suffiront pas à la freiner !

Les deux premières lignes de la grille seront composées de :

  1. N°264 (MTE Racing) de Viron-Laurent-Bordet
  2. N°63 (Kronos Racing) de Mondron-Van Dalen
  3. N°255 (Delahaye Racing) de Bouvy-Rummens-Engisch
  4. N°183 (Acome Racing) de Godard-Ryhon

Le départ de la course 1 devait avoir lieu à 14h05 mais est actuellement retardé. Du diesel s’est effectivement répandu sur la piste et nécessite le nettoyage complet de celle-ci. Il aura lieu à 15h30