2011Legendbouclesdespa (16)

Pour la deuxième année, le département Classic du Delahaye Racing Team participera aux Legend Boucles de Spa.

Douze mois après la 9e place, la première des Porsche, décrochée l’an dernier par le Finlandais Harry Rovanpera, l’équipe wavrienne a cette fois mis les petits coffres dans les grands puisqu’elle alignera, les 18 et 19 février prochain, non moins de cinq 911.

Au sein de cette véritable armada, deux viseront clairement la première place. A commencer par la SCRS Groupe B confiée cette année au recordman de succès de l’épreuve (8), Patrick Snijers qui célèbrera à Spa les 30 ans de sa première victoire dans un grand rallye belge.

« C’est un véritable honneur pour nous de bénéficier de la confiance du septuple champion de Belgique ainsi que de son principal partenaire qui n’est autre que la Febiac, » confie Lionel Hansen, responsable du département Classic DRT. « Sa monture datant de 1982 développe plus de 300 chevaux pour un poids de 1030 kg. Avec ses voies larges, c’est l’arme idéale pour jouer devant si les conditions sont clémentes comme nous avons pu le constater aujourd’hui lors d’une séance d’essais privés avec lui. Lorsque l’on sait que Patrick a encore imposé une Porsche ici voici deux ans sur la neige,…nous sommes confiants ! »

L’un des principaux rivaux de l’échalas pourrait être son propre équipier François Duval (toujours épaulé aux Legend par son ami Anthony Bourdeaudhui) qui, pour la première fois à Spa, disposera d’une voiture capable de se battre pour les premières places.

« On lui confiera notre toute nouvelle Groupe 4. Une 911 équipée d’un moteur 2.7 L RS de 270 chevaux spécialement étudiée pour le terrain Spadois. Un peu plus légère (960 kg) et dotée des voies plus étroites, elle sera plus facile à dompter en cas de conditions hivernales. Outre le talent de son pilote, son principal atout est sa date de construction : 1972. Le coefficient handicap de François (0,72) sera donc plus favorable que celui de Patrick (0,82) et le meilleur de toutes les Porsche performantes engagées.»

En embuscade derrière ces deux rallymen, l’éclectique Fred Bouvy (et son acolyte André Toubon), champion BTCS en titre, comptera sur le couple de sa maxi Groupe 3 de 250 chevaux (1980) pour tenter de créer la surprise en s’immisçant dans le Top 5. Il est clair que le retour de la neige ou des routes très grasses ferait son bonheur.

Enfin, le Delahaye Racing Team engage également deux petites Groupe 3, plus proches de l’origine, pour deux autres pistards proches du team : Damien Coens (assisté de Pierre Chaudoir) et le journaliste Stéphane Lémeret accompagné de son fidèle panneauteur, chronométreur et ami Alexandre Squartini.

« Cet événement nous demande une grosse préparation, » confie Pierre Sevrin, l’une des chevilles ouvrières du Delahaye qui alignera cette année en circuit deux Silhouettes S1 en BTCS et une GT3 en Belcar. « Depuis quelques semaines nos journées se prolongent jusqu’à 22h. Sur place, notre équipe sera composée de 22 personnes pour assister nos cinq équipages avec un coordinateur, trois ingénieurs, un responsable sportif, un responsable logistique, cinq techniciens chefs de voitures, un homme chargé du catering, 8 mécaniciens plus deux jeunes stagiaires de notre sponsor http://www.unavenirquiroule.be. Au total, nous aurons 80 roues montées pour affronter les différents types de terrain et les éventuels changements de météo. Ce n’est pas rien. Nous nous réjouissons de vivre cette grande aventure et espérons que tous nos efforts seront récompensés par un résultat de tout premier ordre de nos cinq équipages même si la priorité reste, bien sûr, de s’amuser et de passer un bon week-end tous ensemble. »