Répétition générale en vue des 12 Heures de Spa chez Delahaye

2011btcszolder (13)

Les 12 Heures de Spa, chez Delahaye, on connait ! Les Renault Mégane préparées au sein des ateliers de Wavre ont déjà remporté deux fois l’épreuve phare du championnat BTCS, elles partiront cette année à l’assaut de la désormais classique spadoise pour tenter de remporter un troisième succès.

Afin de préparer au mieux cette épreuve longue et difficile, deux des trois Mégane engagées ont participé le 25 mai à un test day sur le circuit de Francorchamps, à savoir la n° 2 de Lémeret-Mondron-Schroyen et la n° 5 de Richard-Viron-Bordet. Les six pilotes se sont relayés sur leurs voitures respectives tout au long de 5 sessions de 45 minutes sans rencontrer le moindre souci. Le programme de travail préalablement établi a été respecté à la lettre : réglages des suspensions, validations des réglages des moteurs, rodages de disques et de plaquettes, …….. Si le chrono n’était pas la priorité, les temps réalisés ont néanmoins été excellents et conformes aux capacités des Renault Mégane Silhouette.

Pour le plus grand plaisir de tous, un généreux soleil a inondé le circuit de Francorchamps toute la journée. Ce climat estival n’a pas fait oublier aux ingénieurs et aux mécaniciens la rigueur du travail à accomplir. Au final, une moisson de données ont été collectées tout au long de la journée, des informations précieuses pour tirer le maximum des Mégane en prévision du demi-tour d’horloge programmé mi-juin.

« C’est une excellente journée. Tout s’est déroulé comme prévu, pas le moindre problème ni la moindre alerte. C’est une bonne préparation pour les 12 Heures » concluait Stéphane Lémeret en fin d’après-midi.

Les Mégane sont maintenant retournées à l’atelier pour y subir les dernières révisions avant cette épreuve qui est le point culminant du championnat BTCS. Le Delahaye Racing Team peut légitimement viser la passe de trois mais chacun sait que l’épreuve est longue et que tout peut arriver. Avec trois voitures au départ, du côté de Wavre, on ne peut s’empêcher de rêver au podium avec une …. voire plusieurs voitures !

« On ne va pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuée » expliquent de concert Pierre Sevrin et Gilles Terlinden « Nous sommes conscients que nous avons un fort potentiel avec des équipages aguerris et des voitures très performantes mais avant de penser à un résultat, on va déjà amener les voitures à l’arrivée et ça, c’est déjà un gros travail ! »

Rendez-vous à Francorchamps à 2h31 du matin le 19 juin pour connaître le dénouement de cette grande aventure !