Le Team Altran Peugeot avait rendez-vous sur ses terres, au Circuit Paul Ricard du Castellet, sur la côte méditerranéenne, du 15 au 17 Juillet, pour défendre sa couronne acquise l’an passé lors de la première édition de l’épreuve des 24H PAUL RICARD. Leaders du championnat FIA HANKOOK 24H SERIES 2016 dans pas moins de 5 catégories, l’équipe française et ses pilotes avaient à cœur de rééditer et même surpasser l’exploit de l’an passé.

Sur la lancée du doublé de Zandvoort

Deux mois à peine après l’épreuve des 12H ZANDVOORT 2016, le Team Altran Peugeot avait rendez-vous à la mi-juillet pour prendre part à la 5ème épreuve du championnat 24H SERIES 2016, les 24H PAUL RICARD. Dans la foulée d’un superbe doublé – victoire et deuxième place – dans la catégorie A3 lors du tour d’horloge néerlandais, l’équipe ne pouvait que placer la barre très haut et ambitionner le même exploit sur l’épreuve de 24H tenue dans le sud de la France. Les 5,842 km du Circuit Paul Ricard avaient réussi l’an passé au Team Altran Peugeot, qui y avait décroché la victoire de catégorie avec sa Peugeot 208 GTi 300ch #208. Cette année, l’équipe affrontait avec ses deux montures, dans la catégorie A3, trois rivales, dont deux BMW M235i Racing Cup (#148 et #151) et une Seat Leon Supercopa (#155).

Deux équipages focalisés sur la victoire

Rejoignant l’équipe technique Delahaye Racing Team arrivée au Circuit Paul Ricard dès le mercredi, les pilotes, ingénieurs et team managers étaient accueillis le jeudi matin par des conditions météorologiques bien différentes de la fournaise vécue en 2015. Le mercure ne montait pas beaucoup plus haut que les 20°C, et le mistral soufflait violemment (jusqu’à 77 km/h), contraignant chacun à la plus grande vigilance sur la piste et en dehors. Leaders du championnat pilotes 24H SERIES 2016 (catégories A3, Touring Cars, et toutes catégories confondues), Guillaume Roman et Stéphane Ventaja retrouvaient leur monture ornée du numéro 208. Ils étaient épaulés pour cette épreuve par Mathieu Sentis, habitué de la Peugeot 208 GTi 300ch qu’il a déjà menée vers le podium au Nürburgring, par deux fois à Zandvoort, et jusqu’à la victoire à Brno l’an passé, et par Stéphane Cristinelli, auteur d’une superbe performance pour sa première course au volant de la lionne avec à la clé une deuxième place de catégorie aux récentes 12H ZANDVOORT 2016. L’équipage de la #205 était également de haut niveau : Jérôme Ogay, le pilote Suisse, et Thierry Boyer, équipiers cette année lors des 24H DUBAI, faisaient équipe avec Thierry Chkondali. Tous trois étaient en quête de leur premier podium de la saison au volant de la voiture française. Ils étaient rejoints par François Riaux, pilote de la #205 durant toute la saison 2015 en 24H SERIES, qui retrouvait avec plaisir la voiture pour la première fois cette année. Pour maximiser ses chances de succès, le Team Altran Peugeot pouvait cette année compter sur l’aide de deux Innovation Makers d’Altran France, Camille Gonzalez et Nicolas Jourdan, qui apportaient un renfort précieux pour la gestion de la stratégie de course.

Un début de week-end idéal sous le soleil provençal

Le programme du jeudi comportait 4H d’Essais Privés, permettant à toute l’équipe de prendre ses marques, et de valider les derniers réglages des deux voitures. Le vendredi était bien plus dense, proposant deux nouvelles heures d’Essais Libres, suivie par 45 minutes de Qualifications, et enfin 1H30 d’Essais obligatoires de nuit, permettant aux pilotes d’être préparés avant le challenge de 24 heures qui les attendait le lendemain. A l’issue de cette seconde journée, l’équipe était fin prête, les deux Peugeot 208 GTi 300ch du Team Altran Peugeot positionnées pour la première fois de la saison aux 1ère et 2ème positions de la catégorie sur la grille de départ du lendemain. Le mistral allait pour sa part s’éclipser durant la nuit, proposant des conditions météorologiques presque idéales pour lancer l’épreuve de 24 heures le samedi à 14H30. Guillaume Roman et François Riaux, tous deux habitués des départs lancés en peloton des 24H SERIES, prenaient un départ prudent mais incisif au milieu de 49 autres bolides, luttant durant toute la première heure de course avec les voitures plus rapides de la catégorie TCR. Les premiers relais s’enchainaient à un rythme très élevé pour la #208 et la #205, qui creusaient déjà l’écart aux deux premières places de la catégorie A3, passant après 4H de course des 39ème et 41ème aux 25ème et 29ème positions du classement général.

201624hpaulricard (50)

Le retour du suspense

Les courses d’endurance ne sont pourtant jamais gagnées tant que le drapeau à damiers n’est pas franchi, et tout peut basculer en l’espace d’un instant. La défaillance de la plus basique et insignifiante des pièces peut suffire à enrayer la mécanique d’une voiture de course, et pour la #208, la cinquième heure de l’épreuve allait s’avérer difficile. Stéphane Cristinelli, sentant que la direction de sa monture se durcissait, avait le bon réflexe de la ramener au stand. Un petit joint de la crémaillère de direction avait cédé. La pièce était particulièrement difficile d’accès, et une heure était nécessaire à l’équipe technique pour pouvoir s’en approcher et la remplacer. La voiture reprenait la piste aux mains de Stéphane Ventaja, désormais en 4ème position de la catégorie, et 43ème au classement général. C’est la #205 qui était maintenant en tête, position qu’elle allait conserver jusqu’au-delà de la mi-course, pendant que sa voiture sœur la #208 remontait au classement et se hissait sur le podium provisoire de la catégorie en 3ème position. Mais la nuit, tombée tardivement en cette période estivale, allait elle aussi amener son lot d’imprévus, et tour à tour la #208 et la #205 allaient rencontrer un souci similaire se traduisant par une chute de pression hydraulique de la commande d’embrayage. Malgré le remplacement de pièces sur les deux autos, les pilotes allaient devoir se montrer encore plus habiles qu’à l’habitude, utilisant la pédale d’embrayage normalement inutile en course, afin de soulager la mécanique.

Mistral gagnant

Désormais 2ème et 3ème de la catégorie, les deux équipages continuaient à accumuler inlassablement les tours du Circuit Paul Ricard, à la poursuite de la BMW #148 qui les devançait. Cette pression continue allait payer, car peu avant le seuil des trois quarts de la course, c’est la BMW #148 du team QSR qui était trahie par sa mécanique, et s’arrêtait de manière prolongée à son stand par deux fois. Le Team Altran Peugeot retrouvait les 1ère et 2ème positions de la catégorie A3, qu’il n’allait plus abandonner jusqu’au drapeau à damiers qui signifiait l’arrivée de la course, peu après 14H30 le dimanche. L’équipage de la #205 (Boyer-Chkondali-Ogay-Riaux) décroche sa première victoire de la saison en catégorie A3, juste devant celui de la #208 (Cristinelli-Roman-Sentis-Ventaja), qui permet au Team Altran Peugeot de réaliser un second doublé victorieux en deux courses consécutives! Les deux lionnes terminent aux 26ème et 28ème positions du classement général. La Peugeot 208 GTi 300ch #208 maintient sa position de leader dans le championnat 24H SERIES 2016 (catégories A3 et Touring Cars), à deux épreuves du terme du championnat. Ses pilotes Guillaume Roman et Stéphane Ventaja continuent de mener le championnat pilotes, toutes catégories confondues.

Le Team Altran Peugeot sera de retour en piste les 2-3-4 Septembre en Espagne pour les 24H BARCELONA, où la #208 aura l’opportunité de conforter définitivement sa première place au championnat 24H SERIES 2016 !