Question d’équilibre

Deux pilotes DRT exclus sur l’ensemble du meeting, des chronos et des résultats sur la piste plus que prometteurs, des pilotes dans le team qui n’hésitent pas à s’entraider pour être tous ensemble devant, des contacts parfois un peu rude, des voitures performantes et fiables… Il n’y a pas à dire, c’est la formule du verre à moitié plein ou à moitié vide qui domine cette fois-ci. Pourtant, tout avait bien commencé. Les résultats de la 1ère course étaient très encourageants (cf. news précédente) et ceux de la qualification 2 de ce matin l’étaient tout autant. Malheureusement, l’annonce du déclassement de Romain en première manche, quelques minutes à peine avant le départ de la seconde course n’allait pas calmer les esprits. Résultat : un peloton très nerveux au moment de s’élancer pour ce qui devait rester une fête pour tout le monde. Pourtant, vue de l’extérieur, cette course est magnifique. Tout comme hier, un groupe de 7 pilotes se détache avec de notre côté David (un moment en tête), Romain (qui malgré cette décision d’avant course fort contestée fera son maximum pour rester dans le bon peloton) et Ronnie (de plus en plus proche des hommes de tête). Martin Lucas paye quant à lui pour la 2ème fois du week-end des qualifications moins bonne que ses coéquipiers (mais, à sa décharge, gêné dans son tour rapide alors qu’il profite de l’aspiration de David) et ne peut que remonter un par un ses concurrents jusqu’à la 9ème position pour marquer quelques points. Revenons sur la tête de la course maintenant. C’est David qui sera notre meilleur représentant en terminant la course à une magnifique 2ème place. Il sera cependant exclu de cette course suite à un accrochage aux Combes avec Philippe Jacobs. Fait de course ou manœuvre volontaire. Là est toute la question, … De notre côté, nous n’avons aucun doute ! Mais cela ne changera malheureusement rien, …  Derrière, c’est finalement Ronnie Latinne qui finira 5ème devançant Romain Troonbeeckx de quelques dixièmes à peine. Kris Princen, Guest Renault, clôturera quant à lui sa course 8ème et retournera content de sa progression tout au long du meeting. La performance au sein du DRT reste donc bien là et bonne nouvelle, les jeunes du team Delahaye semblent être les seuls à pouvoir contrer la suprématie annoncée des plus anciens.