Francorchampagne : "On vise les deux podiums pour affronter la finale de Zolder en tête"

2010BTCSFrancorchampagne (6)

Après plus de deux longs mois de vacances, c’est la rentrée, ce week-end, pour les concurrents des Belgian Touring Car Series.

Premiers de classe après les quatre premiers bulletins de l’année, les champions Frédéric Bouvy et Christian Kelders retrouvent les rangs du BTCS là où ils les avaient quittés : à Francorchamps où se disputeront ce dimanche à 9h40 et 16h20 deux joutes d’une heure et demie.

Dans le camp Delahaye, la pause estivale n’a pas servi qu’à compter les cigales…

« On a bien fait nos devoirs, » confie Gilles Terlinden, l’un des maîtres de la petite équipe wavrienne bichonnant depuis plus de 4 ans la Renault Mégane Silhouette. « Notre moteur a été révisé et nous avons travaillé sur quelques évolutions afin d’aborder la fin de championnat dans les meilleures conditions possibles. L’objectif cette fin de semaine sera de monter à deux reprises sur le podium grâce à une stratégie et une fiabilité toujours optimalisées. Durant l’été, nous avons eu l’occasion de revoir nos calculs. Avec le décompte du moins bon résultat comme le prévoit le règlement, nous possédons un avantage réel de 12 unités sur la Volvo et de 12,5 sur la BMW. La fin de saison s’annonce donc plus serrée que les années précédentes. La concurrence n’a jamais été aussi forte. Le but est d’arriver à la finale de Zolder en tête car le tracé limbourgeois, moins rapide, convient mieux à notre voiture, moins puissante que nos rivales.»

Fred Bouvy a, lui aussi, bien analysé la situation durant ces deux mois passés sur sa plage de Knokke.

« Sur Francorchamps, la Volvo part désormais favorite. On a vu en juillet dernier qu’elle était très rapide avec un record de 2.26.77 signé par Vincent Radermecker. En plus, utilisant le même bloc moteur que nous, elle est vite devenue très fiable. Dès lors, il faut bien avouer qu’il est devenu quasi impossible de lutter à la régulière avec eux. Même si elle fend moins bien l’air, la Mégane est certainement toujours aussi véloce sur un tour. J’espère d’ailleurs bien le démontrer en passant, si les conditions météo le permettent, sous la barre des 2.27 en qualifications ce samedi. Mais il ne faut pas oublier que nous avons gardé notre équipage Pro-Am de l’an dernier et que même s’il a continué à progresser, mon équipier Christian Kelders reste un « gentleman driver ». Il n’atteindra logiquement jamais le niveau de l’ex-pilote de F1 Eric Van de Poele. Et je doute que les 30 kilos de lest embarqués en plus que nous par la Volvo suite à ses deux derniers succès suffisent à compenser. On va donc jouer placé en attendant Zolder. N’oublions pas aussi qu’eux n’ont plus droit à un joker. Ils ont déjà enregistré un résultat nul ce qui n’est pas notre cas. J’estime donc que nous restons les favoris pour un quatrième titre consécutif, peut-être le premier pour Renault dans le championnat des marques. »

 

Championnat pilotes : 1. BOUVY 137,5 points ; 2. Van de Poele-Radermecker (Volvo S60 Silhouette) 114,5 ; 3. Vanbellingen 114 ;

Championnat marques : 1. Renault 137,5 ; 2. BMW 129 ; 3. Volvo 114,5 ; 4. Kia 105