BTCS : Bouvy et Renault proches des deux titres avant la finale de Zolder

2010btcsspa (8)

Dissocié malheureusement de son fidèle équipier Christian Kelders depuis le report de la course de Dijon, Frédéric Bouvy sera à Zolder le week-end prochain pour cueillir son dixième titre de champion de Belgique, le quatrième consécutif avec la Renault Mégane Silhouette préparée avec soin par le Delahaye Racing Team.

« On a eu pas mal de travail depuis Francorchamps pour réparer notre voiture tout de même bien abîmée suite au crash avec la Kia de Koen Wauters, » explique Pierre Sevrin, l’un des patrons de l’écurie wavrienne.

Suite à l’abandon au Francorchampagne de ses principaux rivaux, Frédéric Bouvy aborde les deux ultimes sprints d’une heure dans un confortable fauteuil de leader :

« Avec le décompte, une dixième place dans une des deux manches me suffit pour être sacré, » a calculé le Bruxellois qui ne se contentera toutefois pas de finir. « On pourrait donc se contenter de juste terminer la première, mais ce n’est pas le genre de la maison. Et puis on aimerait aussi ramener, pour la première fois, le titre des marques à Renault. Or on ne compte que quinze unités d’avance sur BMW. Enfin, ce serait sympa si mon équipier, à défaut de pouvoir partager ma couronne, soit sacré vice-champion. Pour cela, il ne peut perdre que quatre unités sur l’équipage Volvo. On visera donc les deux podiums. Et si possible la plus haute marche lors de la seconde manche. »

Pour être vice-champion Christian Kelders devra toutefois être présent dans le Limbourg. Ce qui n’est pas encore certain…

« En fait, je participe au Tour de Corse Historique cette semaine, » raconte le champion en titre. « J’aurais annulé si je pouvais tresser les lauriers mais vu le triste épisode de Dijon cela ne peut plus être le cas. L’épreuve se termine logiquement samedi soir. Il n’est donc pas encore sûr que je puisse épauler Fred ce week-end. Si je ne suis pas là, il fera très bien cela tout seul… »

Une chose est certaine, avec ou sans Christian Kelders, la Mégane devrait pouvoir finir la saison en beauté.

« Barrée en puissance par rapport à la concurrence, notre auto se comporte toujours mieux ici car il y a moins de longues lignes droites. Et puis la Volvo doit logiquement être pénalisée par le RACB pour s’être imposée à Francorchamps malgré 90 kilos de lest. Si l’esprit du règlement est respecté, elle aura donc un handicap en plus de ses 45 kilos de lest, une bride ou un régime moteur limité. Cela devrait nous aider. »

Même si avec trente et une unités d’avance, Fred Bouvy n’a absolument pas besoin de cela pour décrocher sa dixième couronne nationale, la cinquième avec Delahaye Racing.

Championnat pilotes : 1. BOUVY 169,5 points ; 2. KELDERS 138,5 ; 3. Van de Poele-Radermecker (Volvo S60 Silhouette) 134,5 ; 3. Vanbellingen 129 ;

Championnat marques : 1. Renault 169,5 ; 2. BMW 154 ; 3. Kia 138 ; 4. Volvo 134,5 ;