BTCS Race 1 : dur sort pour la première manche du weekend… la revanche dès demain !

2011btcszolder (9)

La première manche de ce weekend aura été haute en rebondissements pour la plupart des concurrents, mais malheureusement décevante pour le Delahaye Racing, dont deux des trois Mégane ont été contraintes à l’abandon après avoir fortement animé la course jusque dans les dix dernières minutes.

Partie en pole position mais située à l’extérieur du circuit aux côtés de la Volvo, la #1 emmenée par Frédéric Bouvy perd la tête de la course dans le premier tournant pour la reprendre directement dans le premier tour. Malgré le trafic qui s’installe assez vite sur le circuit, Frédéric Bouvy parvient à maintenir un écart assez conséquent avec la S60 jusqu’à l’abandon de celle-ci au dixème tour.  Christian Kelders prend le volant au 32ème tour et ressort devant la Kia de Didier de Radiguès, qui a succédé à Philippe Stéveny pour le second relais. La #1, bien que pilotée par un Christian Kelders fortement motivé, ne pourra soutenir le rythme de la Kia et devra se contenter de la deuxième place.

Le coup est nettement plus dur à avaler pour l’équipage de la Renault Mégane #2. Edouard Mondron a pu montrer les grandes qualités de son pilotage, en suivant une course exemplaire. Après avoir gardé sa quatrième place au départ, il s’échange plusieurs fois la troisième place dans une bagarre très serrée avec la Jaguar de Thiry – Moonens et la Kia de Stéveny – de Radiguès. Il ne plie pas et se trouve en P2 au moment de son arrêt au stand. Stéphane Lèmeret commence son relais en ressortant en P3, bien déterminé à reprendre de l’avance pour assurer sa place sur le podium. Le coup tombe à cinq minutes de la fin, quand la voiture est contrainte à l’abandon, probablement suite à une casse moteur. L’équipage garde néanmoins la troisième pour la catégorie S1.

La #5 a quant à elle pu se hisser en neuvième position, après un début de course difficile au départ. L’équipage Alexandre Viron – Laurent Richard retrouve peu à peu les capacités de son moteur récemment changé, et a rapidement pris de l’aisance dans le trafic pour assurer leur course jusqu’à la fin. L’expérience engrangée ce samedi devrait leur permettre de réaliser une belle performance lors de la course de dimanche pour leurs débuts en catégorie S1.

Enfin, la course de la Seat Leon Supercopa de Benjamin – Dupont aura été écourtée, ce qui ne leur permettra pas de concrétiser leur bonne performance de ce matin. En effet, un problème de frein oblige Mardeen Benjamin à pomper à chaque freinage dès les premiers tours, jusqu’à ce que l’ensemble du système rende l’âme. Il ne peut éviter le contact avec Seat qui le précède et la course de la #57 se termine dans le gravier.

Une suite de problèmes que le Delahaye Racing ne rencontre que très rarement, mais qu’il surmonte toujours avec la même force. Apprendre aujourd’hui pour gagner demain, l’objectif reste le même.