Trophée de Bourgogne : Renault et Bouvy-Kelders en tête du championnat, deux victoires morales pour Lèmeret et Mondron

2011btcsdijon (3)

Trois semaines après l’ouverture à Zolder, les Renault Mégane du Delahaye Racing Team ont à nouveau trusté les accessits ce week-end dans le cadre champêtre du Trophée de Bourgogne.

La première joute dijonnaise avait pourtant mal démarré pour Edouard Mondron, un peu trop impatient au moment de s’élancer, pour la première fois en BTCS, en première ligne.

« J’étais un peu trop chaud et j’ai mis les gaz au moment où les feux rouges… se sont allumés, » regrettait le jeune pilote écopant justement d’un « Drive Through » l’obligeant ensuite à cravacher pour remonter vers le podium. « Cela a été dur sur la fin car les gommes, très éprouvées ici, étaient sur la toile, » commentait Stéphane Lémeret, deuxième à franchir la ligne d’arrivée derrière la voiture de rivaux utilisant des pneus plus larges dont la non-conformité a été constatée par les contrôleurs techniques du RACB. Mais le team est allé en appel et le classement reste pour l’instant suspendu. « Le plus important pour nous est d’avoir repris quelques points aux leaders du championnat. »

Ce dont se réjouissaient aussi Fred Bouvy et Christian Kelders, troisième avec des pneus à l’agonie. « La fin de course était vraiment difficile, notre Mégane sousvirant énormément, » confessait le pilote liégeois.

Le beau tir groupé des Mégane DRT était complété par le cinquième rang absolu de la 3e voiture d’Alexandre Viron et Laurent Richard, le plus rapide en fin de course. « Quel régal de piloter cette Mégane sur un circuit pareil. Quel châssis fabuleux. Je suis impatient de me retrouver à Francorchamps pour les 12H. »

La deuxième joute dominicale se disputait en début d’après-midi, en pleine chaleur. La majorité des pilotes craignant l’explosion du pneu le plus sollicité, un changement de roue y était autorisé. Malgré cela, tout le monde ou presque démarrait prudemment.

Après un ravitaillement éclair, Edouard Mondron reprenait la piste en tête durant un quart d’heure avant de laisser passer « Tintin » : « Gilles Terlinden n’arrêtait pas de me répéter par radio de ne pas me battre avec la Volvo et de préserver mes pneus. J’ai fini par l’écouter et bien m’en a pris car les dix derniers tours furent incroyables. J’entendais un bruit bizarre, comme si je souffrais d’un plat. Je croisais les doigts pour que cela tienne. »

Et cela a tenu, la Mégane N°2 franchissant la ligne 3.7 après la Volvo non conforme : « Le classement est suspendu et nous devrions, selon toute logique, récupérer les deux doublés devant le tribunal sportif, » expliquait le patron du team Gilles Terlinden. « D’autant qu’en plus d’utiliser des pneus plus larges à l’arrière, la Volvo n’a pas non plus de gommes conformes en dureté à l’avant. »

En attendant, même sans le déclassement probable de leurs rivaux, Fred Bouvy et Christian Kelders, deux fois troisièmes, ont déjà rejoint Philippe Stéveny et Didier de Radiguès en tête du championnat pilotes, Renault s’emparant du leadership de la compétition des marques.

« On ne pouvait pas espérer mieux ce week-end avec 40 kilos de plus que la voiture soeur, » confiait Christian Kelders, très satisfait de son départ et de son relais : « Lionel Hansen m’a expliqué la procédure et pour une fois j’ai réussi mon envol. J’étais directement dans le bain. J’ai passé deux autos dans le premier tour puis j’ai suivi Stéphane Lémeret. »

Prochain objectif désormais pour le Delahaye Racing Team : préparer au mieux les 12H de Spa où toute l’équipe tentera de renouer avec le succès.

Course 1 (classement suspendu suite à l’appel de Volvo déclassé pour non-conformité) : 1. Van de Poele –Radermecker ; 2. LÉMERET-MONDRON (Renault Mégane Silhouette DRT) à 59.0 ; 3. BOUVY-KELDERS (Renault Mégane Silhouette DRT) à 1.06 ; 4. Stéveny-de Radiguès à 1t ; 5. RICHARD-VIRON (Fra/Renault Mégane Silhouette DRT) à 1t

Course 2 : (classement suspendu suite à l’appel de Volvo déclassé pour non-conformité) : 1. Van de Poele-Radermecker ; 2. LÉMERET-MONDRON (Renault Mégane Silhouette DRT) à 3.7 ; 3. BOUVY-KELDERS (Renault Mégane Silhouette DRT) à 6.9 ; 4. Thiry-Moonens à 54.0 ; 5. Stéveny-Lefort à 1.10 ;… 8. VIRON-RICHARD (FRA/Renault Mégane Silhouette DRT) à 1t

Aux championnats

Pilotes : 1. BOUVY-KELDERS et Stéveny-de Radiguès 64 ; 3. LÉMERET-MONDRON 51 ; 4. Quick-Vanbellingen 45

Marques : 1. RENAULT 68 ; 2. KIA 64 ; 3. BMW 45 ; 4. Volvo 40 ; 5. VW 39 ; 6. Seat 31 ; 7. Jaguar 22