2011btcs12hspa (4)

Ce week-end à Zolder, dans le cadre des Belgian Masters, le Belgian Touring Car Series entame son avant-dernier virage avec toujours les trois Renault Mégane Silhouettes BTCS aux avant-postes.

A quatre manches du terme du championnat, la lutte en tête est très serrée. Chez les pilotes, Christian Kelders et Fred Bouvy ne comptent que cinq points et demi de retard sur la paire Stéveny-De Radiguès, tandis que Stéphane Lémeret et Edouard Mondron, troisièmes, restent mathématiquement dans le coup pour la couronne finale.

Chez les marques, Renault possède sept unités d’avance sur Kia, tandis que Volvo, Jaguar et BMW ne peuvent déjà plus les rejoindre.

Pour espérer pouvoir défendre son numéro 1 au Francorchampagne deux semaines plus tard, la Mégane rouge doit absolument devancer la Proceed lors des deux manches de dimanche.

« L’objectif est au moins de recoller au score, » explique Christian Kelders. « Zolder est un tracé qui a toujours été favorable à notre Silhouette. Sans mon tête-à-queue on s’y serait d’ailleurs imposé en début d’année. »

La grosse info de la semaine est que le gentleman-driver liégeois devra se battre sans son équipier habituel. Véritable pilier du Delahaye Renault Team depuis cinq ans, Fred Bouvy a en effet malheureusement dû jeter le gant faute de budgets suffisants pour respecter jusqu’au bout ses engagements en BTCS. A pied, le tenant du titre sera remplacé par le très véloce Ludovic Sougnez.

« Nous ne voulions pas déforcer l’équipage, » commente Gilles Terlinden. « Nous avons donc cherché un pilote très rapide qui a déjà gagné en BTCS et à Zolder et qui de surcroit a déjà roulé avec notre Mégane lors des 24H de Zolder 2009. Ludo est le choix idéal. De plus, je pense qu’il a, comme nous, une revanche à prendre depuis les 24 Heures… Nous lui faisons totale confiance. »

 Passé très près à quelques reprises, le duo Lémeret-Mondron visera aussi son premier succès de la saison :

« On n’a plus rien à perdre, » estime le pilote-journaliste. « On va tout faire pour être devant même si, étrangement alors qu’elle a gagné les deux dernières courses, la Kia embarquera 30 kilos de moins que nos deux Mégane. L’équipe de Stéveny la joue très finement… »

 De son côté, la troisième Mégane des Français Alexandre Viron et Laurent Richard tentera de conforter sa brillante 5e place absolue au terme d’un week-end s’annonçant très chaud.