Desbruères et Kelders 8ème en catégorie GTR dans la chaleur méditerranéenne du Paul Ricard

Blancpain Endurance Series 2013 Paul Ricard
Blancpain Endurance Series 2013
Paul Ricard

La Porsche 997 GT3 R du Delahaye Racing Team a terminé au 8ème rang de la catégorie GTR lors de la troisième manche du Blancpain Endurance Series disputée au Castellet, sur les 5.842 mètres du circuit Paul Ricard. À son volant Christian Kelders et Daniel Desbruères ont fait preuve de régularité, bien épaulés par le staff technique du team qui a parfaitement géré les deux ravitaillements et assuré une stratégie de course sans faille.

‘’ Nous avons choisi de faire les deux premiers relais les plus longs possible suivant ce qu’autorise le règlement – soit deux fois 70’ – puis un dernier run de 40’. Avec des arrêts très brefs, cette tactique s’est avérée payante et nous a permis de réaliser une bonne prestation’’ explique Gilles Terlinden.

En début de course, Christian aura éprouvé bien des difficultés à se débarrasser d’une Mc Laren très puissante en ligne droite mais pilotée façon papy dans les virages. Une fois ce concurrent dépassé, le restant de la course verra la Porsche Real Solutions effectuer un parcours sans embûche, à un rythme régulier.

La chaleur aura été un élément clef de ce meeting, mettant les pilotes plongés dans des habitacles surchauffés à rude épreuve et infligeant des températures élevées aux mécaniques comme aux pneumatiques.

’Les Pirelli ont souffert ici’’ commente Pierre Sevrin. ‘La chaleur a rendu la piste fort glissante. En plus, les débris de gommes étaient importants hors des trajectoires. Dans ces conditions, de nombreux pilotes sont partis à la faute et se sont retrouvés en tête-à-queue. Christian et Daniel ne se sont pas fait piéger mais l’exercice était délicat’’.

Au terme de l’épreuve, la Porsche numéro 58 s’octroie donc la 8ème place de sa catégorie, ce qui lui vaut de figurer à la 45ème ligne du classement général.

‘’Il faut constater que les Porsche sont littéralement hors-jeu dans ce championnat, la balance des performances étant nettement en défaveur des représentantes de Zuffenhausen. Le promoteur en est bien conscient : dès la fin des essais, nous avons été autorisés à abaisser le poids minimum de l’auto de 20 kg. Cela ne suffit pourtant pas à rétablir l’équilibre. Nous finissons 4ème Porsche, toutes catégories confondues. Dans un tel contexte, c’est bien … ’’ analyse encore Gilles Terlinden, quelque peu dépité.

Reste à espérer que les organisateurs de cette compétition – au demeurant passionnante et au niveau très relevé – homologuerons les modifications qui permettraient à la Porsche 997 GT3 R du Delahaye Racing Team de gagner les quelques chevaux qui lui font défaut pour se mesurer à armes égales avec ses adversaires. Ce serait particulièrement bienvenu en vue des Total 24 Hours of Spa – événement culminant de la saison – qui se disputeront le dernier week-end de juillet.

Stay with us, follow our performances and share our fun !