TCR Benelux à Spa : victoire pour le Delahaye Racing Team à Spa-Francorchamps !

2016tcrbeneluxdimanche (3)

Le double sprint programmé ce dimanche matin à Spa-Francorchamps a offert un spectacle de qualité, les deux manches étant âprement disputées. Pour ajouter un peu de piquant à l’affaire, une fine pluie typique des Ardennes belges s’est invitée à la fin de la seconde course, histoire de compliquer un peu plus le travail des pilotes mais aussi de mettre en valeur leurs talents d’équilibristes.

Guillaume Mondron s’est joué des embûches et de la concurrence en s’octroyant la 3ème place de la manche initiale. Et afin de bien montrer qu’il n’entendait pas se contenter de ce résultat, il s’est offert la victoire dans la seconde manche !

‘’Quelle course ! Ça n’a pas été facile ! La voiture était un peu survireuse et la pluie en fin de course a rendu le pilotage délicat mais pour le reste, tout a fonctionné parfaitement. Les duels ont toujours été corrects, mes adversaires très fair play. Je suis d’autant plus heureux de cette victoire que j’ai battu des pilotes qui affichent des palmarès impressionnants, des habitués du championnat WTTC. C’est vraiment fantastique !’’ confiait Guillaume Mondron, heureux et particulièrement ému.

Romain de Leval a quant lui fait étalage de sa régularité mais aussi de sa pointe de vitesse en finissant deux fois au 4ème rang.

2016tcrbeneluxdimanche (2)

Didier Van Dalen a été moins gâté. Auteur d’une très belle remontée en première course (parti 11 ème et entré dans le top 5 rapidement), il s’est vu infligé une pénalité qui l’a relégué à la 6ème position. En revanche, la seconde course fut moins heureuse puisqu’à quelques encablures de l’arrivée, Didier Van Dalen perdait le contrôle de sa VW Golf au pied du Raidillon. La sanction fut immédiate, la voiture terminant une longue glissade dans les pneus avant d’être rapatriée sur un plateau.

‘’En pneus slick sur une piste rendue de plus en plus glissante par la pluie, il n’était pas facile de garder le contrôle de la voiture. Je me suis fait piéger’’ confiait Didier à son retour au stand, dépité.

Le staff technique du Delahaye Racing Team s’est bien évidemment jeté sur la voiture afin d’effectuer les réparations nécessaires pour lui permettre de prendre le départ du second double sprint programmé en fin de journée. Mission accomplie en quelques heures malgré des dégâts conséquents, la VW Golf #3 arborait dès le milieu de l’après-midi une face arrière et un hayon tout neufs.

Pour cette deuxième salve de sprints disputée le dimanche après-midi, Amaury Richard s’élance sur la Golf #3, Alexis van de Poele sur la #4 et Edouard Mondron sur la Seat floquée du #2. La course se disputera en gommes « pluie », la typique météo de Spa-Francorchamps ne gâtant pas les pilotes, l’eau coulant à flot sur le bitume rendant les conditions climatiques très délicates.

Sur la Golf #3 fraîchement réparée, un problème technique dans le tour de mise en grille prive le jeune Amaury de s’élancer de la 4ème  place acquise la veille. L’équipe procédait à une réparation permettant de partir de la dernière place sur la grille de départ. Des bagarres âpres, des freinages tardifs et de beaux dépassements constituent les faits marquants de ce sprint.

Au départ, Alexis jaillit de sa position et attaque le Raidillon à la 3ème place. Durant cinq tours, la bataille est rude avec l’Opel Astra TCR, mais le pilote de la Golf aux couleurs Bingoal – Make a Wishdevait céder sa position face à un Pierre-Yves Corthals survolté. Edouard Mondron à bord de la Seat tentait quant à lui de conserver sa 6ème  position face à une autre espagnole tandis que derrière, Amaury était hauteur d’une belle remontée et franchissait le damier a une probante 9ème place.

Le deuxième sprint fut une « non » course, les conditions étant extrêmement délicates,  toutes les voitures se suivent derrière la voiture Safety Car jusqu’au déploiement du drapeau rouge signifiant la fin de la course et du meeting.

C’est donc sur un résultat mitigé que quittait l’équipe ce dimanche soir ; première victoire pour la Seat et les frères Mondron, une troisième place et la coupe de meilleur rookie du weekend pour le jeune Romain de Leval qui affirme ainsi avec son coéquipier Alexis van de Poele leur statut de prétendant à la victoire finale, et un résultat peu révélateur du potentiel affiché pour Richard / Van Dalen qui auront à cœur de rebondir à Zandvoort.

Enfin, l’ensemble de l’équipe Delahaye adresse une pensée toute particulière à Edouard, Guillaume et leur famille.