Les deux équipages Delahaye Racing Team au bout des Legend Boucles de Bastogne 2019 !

Tout le monde l’attendait, elle a bien répondu présent… En effet, après de longues années d’absence, la neige a fait son apparition pour l’édition 2019 des Legend Boucles. Les 19 spéciales « RT » composant ce rallye historique s’annonçaient compliquées, notamment sur la journée Terre du dimanche.

L’équipe d’assistance Delahaye se présentait aux vérifications du vendredi avec deux belles mécaniques ayant participé à un déverminage sur le circuit de Mettet quelques semaines plus tôt ; une fidèle BMW 2002tii aux couleurs Alpina pour Laurent Richard, copiloté par Nicolas Hubert, et une efficace Peugeot 504 V6 Coupé pour Alexandre Viron et Alexandre Squartini. Le duo franco-belge disputait son premier rallye derrière dans l’habitacle de la Peugeot décoration du Kenya 1978, tandis que Laurent et Nicolas revenaient pour la cinquième fois, fidèles à l’épreuve depuis 2015. Les deux équipages étant inscrits en catégorie Challenger, l’objectif premier était de franchir l’arrivée, car dans ces conditions, la moyenne de 80km/h à respecter serait difficilement atteignable !

Après un réveil aux aurores samedi matin, la tension était palpable au parc de pré départ. La journée s’annonçait longue et rude puisque 6 RT allaient être parcourues deux fois. Alexandre et Laurent sortaient de la première spéciale satisfaits ; ils signaient des temps au milieu du peloton des 54 voitures engagées en catégorie Challenger (respectivement 38ième et 25ième), de bonne augure pour la suite du rallye. Dans la troisième spéciale, les espoirs de bons résultats s’envolaient pour le duo Richard/Hubert ; la BMW rebondissait dans les ornières creusées par le nombre important de voiture passées avant,  et allait à grande vitesse se planter dans le champ enneigé, manquant de peu le tonneau… Il n’en fallait pas moins pour que l’équipe d’assistance décide de venir à la rescousse de l’équipage, courant environ 1 kilomètre avant d’atteindre la voiture bien calée sur la neige. En 10 minutes, la voiture était remise sur la piste et reprenait part aux spéciales suivantes. A la nuit tombée et après 9 RT dont 1 annulée, les deux Alexandre poursuivaient leur apprentissage du rallye à une honorable 33ième place, Laurent et Nicolas continuant eux leur remontée. Cependant, les ennuis continuaient pour le duo expérimenté ;  se plaignant de problème de freins arrière,  l’équipe voyait descendre au parc d’assistance sur le parking du Plopsa Coo une voiture avec le train arrière en flamme, c’était bien la BMW ! La réparation était vite effectuée et par manque de pièce, il était décidé de débrancher les freins sur le train arrière afin de pouvoir finir les trois RT du jour…  Les deux Alexandre rencontraient aussi un problème majeur étant dans une RT avant la tombée de la nuit privés de phares ! En fin de journée, le classement donnait : Viron/Squartini 32ième et Richard/Hubert 37ième.

Certes, presque deux tiers du rallye avaient été complétés, mais la plus grande difficulté restait à venir avec la journée « Terre » du dimanche, la plupart des spéciales se disputant sur des chemins glissants et cassants en forêt avec la présence de boue, neige, verglas, … Un beau cocktail ! La RT13 étant annulée, la première spéciale courue serait LE gros morceau de la journée, nommée Ardoisière, 41,056km ! Les deux équipages, après plus de 35 minutes d’effort et de concentration, se présentaient à l’assistance avec un grand sourire, rapportant les conditions multiples rencontrées dans des paysages sublimes. Un coup d’œil sur les classements de la spéciale permettait d’ailleurs de se rendre compte de leurs belles performances ; 20ième pour Laurent/Nicolas (toujours sans freins arrière) et 29ième pour Alexandre/Alexandre. La suite des RT –  Libramont, la Royale et Mandarine – se déroulaient sans encombre malgré quelques petites alertes. Les deux dernières RT étaient annulées pour cause de retard trop important, au grand dam des deux duos qui ne demandaient qu’à arpenter les chemins sinueux de la région de Bastogne.

Avec les 23ième (Alexandre et Alexandre) et 25ième (Laurent et Nicolas) places finales de la catégorie Challenger, nous ne pouvons que féliciter les pilotes et copilotes pour leur arrivée au bout de ce rallye qui aura, une fois de plus, tenu toutes ses promesses dans la beauté de son parcours et une ambiance hors norme pour cet événement historique. Merci pour votre soutien et rendez-vous en 2019, avec nous l’espérons, les mêmes conditions climatiques !