Un résultat stratégique en seconde manche.

Il ne faut pas gagner cette seconde manche ! Cette affirmation peut sembler étrange de prime abord mais elle n’est en réalité qu’une conséquence d’un règlement qui attribue de manière provisoire voire définitive un lest parfois conséquent aux voitures qui gagnent. Cette formule pensée par l’organisateur du championnat BTCS découle d’une volonté de conserver une égalité de performances entre les concurrents.

Il ne faut donc pas que la Mégane du Delahaye Racing Team franchisse la première la ligne d’arrivée de cette seconde joute de la journée sous peine de continuer sa campagne 2009 sévèrement lestée.

En deuxième position sur la grille, Christian Kelders se fait déborder par plusieurs voitures lorsque les feux passent au vert. Bien en confiance et utilisant à merveille la Renault Mégane S1, il revient très vite à la quatrième place à quelques secondes du leader. Alignant d’excellents chronos, la Mégane soutenue par Gordon, Daikin, Real Solutions, Promodéfi et Berghen prend la tête de l’épreuve avant d’être confiée aux mains expertes de Fred Bouvy.

En lutte avec l’Audi et la plus rapide des BMW, la situation se décante lorsque l’A4 est contrainte de repasser par les stands pour purger un drive trough consécutif à un dépassement du temps pivot. A quelques minutes de l’arrivée, Fred Bouvy n’a plus qu’à laisser passer volontairement la BMW, ce qu’il fait sans aucune hésitation afin de finir à une seconde place hautement stratégique.

Satisfait des résultats acquis, le team quitte donc la France toujours bien en tête du championnat et se prépare déjà à en découdre lors du Zolder Star Festival qui se déroulera les 16 et 17 mai.

See you in Zolder !