Après un samedi mi-figue, mi-raisin avec une très belle course pour David De Saeger mais inutile suite à une poussée dans le bac aux Combes et une 6ème place finale pour Romain Troonbeeckx, l’objectif était clairement de faire mieux pour les deux pilotes Delahaye lors de la course dominicale devant près de 45.000 personnes. C’est donc la séance chronométrée du matin qui allait déterminer la position de départ de la vingtaine de Clio en piste. Et il n’y a pas à dire, les hostilités démarraient de la plus belle des manières avec le jeune David De Saeger qui décrochait pour la 1ère fois de sa jeune carrière la pole position devant tous les ténors de la discipline tandis que Romain confirmait la bonne tenue de route des voitures badgées DRT avec un très bon 6ème chrono prometteur.

C’est quelques heures après cet échauffement encourageant que les choses sérieuses débutaient. Las, comme lors de la 1ère manche, le virage des Combes allait se révéler fatale pour David. Toujours en tête au moment d’aborder le virage en question, notre pilote résistait jusque-là parfaitement à la pression de l’expérimenté François Verbist, vainqueur la veille. Placé à l’intérieur, il ressortait un peu trop large du gauche et partait en tête-à-queue. À peine le temps de se remettre dans le droit chemin que l’ensemble du peloton lui était passé devant. De son côté, Romain conservait d’abord sa position avant de passer à l’attaque au volant d’une voiture beaucoup plus efficace que lors de la course du samedi. Rapidement P5, il se retrouvait dans les échappements du hollandais volant Van den Berg derrière lequel il restera accroché 3 tours durant. Il réussissait finalement à dépasser ce dernier pour s’approprier la 4ème place (2ème Junior) et se rapprocher du train des leaders sans pouvoir, malgré tout, tenter une attaque avant le baissé du drapeau à damiers. Revenu en piste après son incident, David De Saeger faisait quant à lui parler la poudre en abaissant régulièrement le meilleur chrono en piste. C’est donc encore une fois une remontée épique qui viendra saluer la performance du pilote maison avec une 9ème place finale (3ème Junior) pour la seconde fois du week-end et cela à moins de dix secondes du vainqueur.

 

Au vu du spectacle vu sur la piste tout au long des deux épreuves réservées aux Clio Cup, nul doute que le prochain meeting programmé le 6 juin en levé de rideau des 12 Heures BTCS sera haut en couleurs.