Jamais deux sans trois pour la nouvelle Mégane

Vanina Ickx rejoint Fred Bouvy et Christian Kelders sur la Renault

Jamais deux sans trois pour la nouvelle Mégane Silhouette aux 12H de Spa?

Leaders du championnat avec cinq podiums dont une victoire en six courses, Fred Bouvy et Christian Kelders abordent les 12H de Spa, point d’orgue de la saison BTCS, avec neuf points d’avance sur leurs plus proches poursuivants, mais surtout un moral de vainqueurs.

Avec deux nets succès en 2007 et 2008, la Renault Delahaye est clairement devenue la référence sur un tour d’horloge. Et même si cette année la concurrence paraît fort relevée, la N°1 garde son statut de favorite. Et de principale attraction puisque pour fêter le retour de Vanina Ickx, victorieuse l’an dernier, la voiture française étrennera une nouvelle silhouette avec la superbe carrosserie 2009 Mégane Trophy, avec des ailes encore gonflées de 2cm pour laisser passer les plus grosses roues. De quoi lui conférer un look encore plus agressif dans sa magnifique livrée rouge Gordon.

« Le montage de cette nouvelle robe a débuté avant le Gordon Zolder Star Festival et sera terminé juste avant les essais libres des 12H, » confie Gilles Terlinden, l’un des patrons du Delahaye Racing Team. « Heureusement, 100% des éléments mécaniques restent identiques. On devrait donc garder le même niveau de fiabilité. Outre l’aspect esthétique, avec une ouverture de portes en élytre qui pourrait nous handicaper lors des changements de pilotes, la principale nouveauté est aérodynamique. Avec un meilleur CX, moins de prise au vent, la nouvelle Mégane devrait gagner en vitesse de pointe et ne plus rendre au moins 20 km/h aux autres Silhouettes en bout de ligne droite. »

Côté performances, il faudra attendre les premiers essais afin de mieux évaluer le gain de temps au tour. « Les meilleures Trophy ont certes gagné deux secondes sur Francorchamps, mais il ne faut pas oublier qu’elles bénéficiaient aussi d’une évolution moteur de 30 chevaux, ce qui ne sera pas notre cas. De toute manière, avec le système de temps pivot instauré en BTCS, aller trop vite est pénalisant. Disons juste que maintenant nos pilotes devraient avoir plus facile lors des dépassements et ne devraient plus se faire déposer par leurs rivaux en lignes droites. »

Déjà vainqueur à trois reprises des 12H de Spa, lors des deux dernières éditions avec Renault, Fred Bouvy est impatient de se retrouver au départ : « Notre auto est superbe. Après trois ans, il était temps de changer un peu de look. Mais ce qui fait le succès de notre équipe est resté. En 54 courses à ce jour avec Delahaye, je n’ai pas encore abandonné une seule fois. Un sacré atout lorsqu’on dispute des courses d’endurance. C’est d’ailleurs grâce à notre fiabilité, notre régularité mais aussi l’excellente tactique du team que nous sommes encore en tête du championnat avec Christian (Kelders). Contrairement à certains, nous avons joué le jeu du « Pro-Am » à fond et cela marche. »

Quant à Vanina Ickx, entre ses participations aux 24H du Nürburgring et du Mans, elle se dit heureuse de retrouver l’équipe au sein de laquelle elle a remporté sa première grande victoire en 2008 : « Je me réjouis de retrouver toute la sympathique équipe Delahaye. La Renault Silhouette est une terrible auto, un vrai bolide de course. J’ai gardé un très bon souvenir de l’ambiance amicale et très professionnelle à la fois du team wavrien où tout le monde me soignait aux petits oignons. Et puis qu’est ce que la nouvelle auto est belle ! J’espère vraiment pouvoir contribuer à son premier succès. »

Avant cela, rendez-vous le 4 juin à Francorchamps pour les premiers tours de roues de cette nouvelle belle « bête ».