« Rien à signaler », tel pourrait être le résumé des essais libres et qualificatifs pour le Delahaye Racing Team à l’occasion de l’avant dernier rendez-vous du BTCS 2009.

La séance libre de 80 minutes du vendredi fut une simple séance de réglage pour Fred Bouvy et Christian Kelders qui signèrent le meilleur temps avec leur Renault Mégane Trophy Endurance.

Pour Denis Packmans, ce fut par contre une séance studieuse, l’occasion d’aligner 20 tours entrecoupés de deux arrêts pour affiner les réglages de sa Renault Clio Cup. L’occasion aussi d’améliorer ses temps de près de 2 secondes, ce qui n’est pas négligeable, vous en conviendrez.

Samedi matin, après le traditionnel briefing officiel, les choses sérieuses commencent avec la sortie dès 9h35’ des S1 et S2 d’abord, 15 minutes plus tard des autres concurrents.

Fred Bouvy frôle d’entrée de jeu le temps pivot de 2’27’’ mais voit son temps annulé, ayant franchi la limite de la piste des quatre roues au sommet du Raidillon. Qu’à cela ne tienne, Fred repart à l’assaut du chronomètre et fais claquer un 2’27’’34 qui le place en deuxième position derrière une Kia qui aura eu la chance d’accrocher un temps de 2’27’’12. « La voiture vaut 2’27’’ sans trop de dfficultéi, pas de souci pour nous » lâche Fred à la radio.

Denis Packmans, rejoint par son équipier Luc Dubreucq, se jette dans la meute et améliore encore de 6 dixièmes sont temps de la veille. Plus expérimenté, Luc Dubreucq clôture la séance sur un sage 2’52’’08 qui les place en 32ème position soit au milieu du peloton de la catégorie T2.

Rebelote à 12h15’ pour une nouvelle séance qualificative de 55 minutes.

Luc Dubreucq ouvre le bal avec les autres T2 et signe un chrono de 2’53’’22 synonyme à nouveau de ….la 32ème position sur la seconde grille de départ. Le déclassement de la Solution F de Viron et Richard pour voiture non-conforme leur fera gagner une place, après contrôle et délibération du collège sportif survenus peu de temps après la fin de la séance.

Denis Packmans – qui a longuement étudié les graphiques du système d’acquisition de données à l’issue de la 1ère séance – n’améliore pas son chrono du matin mais affine ses freinages, vise mieux ses points de corde et surtout déstresse un petit peu. Une première course, ça met les nerfs à vif !

Fred Bouvy attend pour sa part la fin de séance pour signer – sans forcer son talent – un excellent 2’27’’41qui le place à nouveau en seconde position derrière la Kia numéro 17. Cette dernière, pilotée par le pilote-chanteur Koen Wauters, se verra relégué à la 21ème position après avoir réalisé un chrono sous le temps pivot. A vouloir trop bien faire ……  C’est donc en pôle position que la belle Renault Mégane du Delahaye Racing Team s’élancera ce dimanche après-midi pour la seconde manche prévue à 16h00’.

Rappelons que Fred Bouvy et Christian Kelders disposent d’une avance confortable au championnat et se dirigent vers un titre qui leur semble promis, sauf catastrophe …..