Pour son avant dernier meeting, la Clio Cup a fait escale au Nurbrugring à l’occasion de la manche allemande des Renault World Series.

Sortis des traditionnels circuits ardennais et limbourgeois, les pilotes de la Cup ont trouvé là une belle occasion de se mesurer sur un circuit  rapide et technique à la fois, propice aux dépassements aussi.

Alors même qu’une partie du Delahaye Racing Team était à Francorchamps pour une manche du BTCS, une partie du staff emmenée par Pierre Sevrin amenait sur le mythique circuit allemand la Clio jaune aux couleurs Renaut Orlans de Romain Troonbeeckx et toute la logistique nécessaire.

Particularité : tant les essais que les courses sont accomplis de concert avec les participants de la Clio Cup italienne, soit environ 24 voitures sur la piste et un attrait particulier pour le public comme pour les teams.

Manquant de point de repère, isolé durant la demi-heure de l’unique séance d’essai, le pilote Delahaye Racing Team ne parviendra pas à accrocher mieux que le 16ème accessit à 1’222 du leader, l’italien Lenzotti. « Je n’ai pas eu l’occasion d’accrocher une bonne aspi. Sur un circuit aussi rapide, cela m’aurait pourtant bien aidé. » déclarait Romain à l’issue de ces qualifications.

Si les essais avaient été sanctionnés par une place peu en rapport avec ses qualités, la première manche dominicale a été favorable à Romain Troonbeeckx qui a su tirer son épingle du jeu lors d’une course disputée. Alors que certains concurrents auront été à la faute par excès d’optimisme, Romain remonte posément au classement et termine au pied du podium 4ème belge et  1er junior.

Fin d’après d’après-midi, chacun se replace sur une grille de départ dont Romain Troonbeeckx parvient à s’extraire avec brio. Dans le peloton de tête dès le premier tour, le brabançon  effectue une course sage et réfléchie qui l’amène en 5ème position à l’arrivée.

Le français Nicolas Maiterie le devance dans cette manche s’approprie les lauriers en junior mais la seconde place de Romain Troonbeeckx conforte son leadership dans ce classement.

Dans la hiérarchie de Clio Cup, Romain se fait souffler la 3ème place par Lambotte pour un petit point.

Si titre est déjà assuré pour François Verbist, la lutte promet d’être intense tant pour le  classement général que pour le titre junior, deux objectifs qui retiennent déjà toute la concentration de Romain à quelques jours du Racing Festival qui aura pour cadre le circuit de Francorchamps.

Les mécaniciens du Delahaye Racing Team peaufinent déjà la Clio Cup numéro 27. Romain aura – comme toujours – un bel outil pour se battre sur la piste, à lui d’en profiter !