Fred Bouvy et Christian Kelders champion BTCS 2009 au volant de la Renault Mégane du Delahaye Racing Team.

Fred Bouvy et Christian Kelders ont clôturé avec panache une saison 2009 menée avec talent et régularité. C’est la fête dans les installations du Delahaye Racing Team !

Retour sur une seconde manche aux nombreux rebondissements.

Il y avait forcément une certaine tension au sein de l’équipe à quelques heures du départ d’une manche où tout pouvait encore arriver, chacun accomplissant son travail avec beaucoup d’attention mais aussi dans une atmosphère de fausse décontraction. L’enjeu est de taille, c’est le long travail de toute une saison qui attend ici sa conclusion.

A 15h40’, le feu passe au vert et libère les voitures pour 60 minutes de course. La BMW concurrente pilotée par Maes s’envole très vite, suivie par l’Audi, la Mazda et les Kia, la Jaguar …… Christian Kelders ne prend aucun risque et suit les débats à distance tout en alignant des chronos respectables.

Moteur cassé pour la Jaguar au 4ème tour, Mazda out, les faits de course se succèdent  mais c’est un  incident sérieux dans une descente rapide qui nécessitera la sortie du safety car à l’entame du 9ème tour, le temps de nettoyer une importante quantité d’huile répandue sur la piste.

La fenêtre de ravitaillement s’ouvre quatre tours plus tard et c’est évidement la valse des relais pour la majorité des équipages. La Renault Mégane Trophy Endurance repart à bonne cadence avec Fred Bouvy au volant pour un peu moins de 40 minutes de course.

Son élan est vite stoppé : c’est une Seat qui s’accroche avec une Alfa Roméo dans la première chicane qui provoque une nouvelle sortie du safety car au 14ème tour !

C’est ensuite au tour de la BMW n° 3 de voir ses minces espoirs de titre s’envoler au 16ème tour, contrainte de rentrer à nouveau au stand avec de gros ratés moteur alors que les concurrents sont toujours aux ordres de la voiture de sécurité.

Tout est dit ? Mais non, ce n’est pas fini …..

Lorsque la safety car s’efface enfin, c’est la bousculade au Jacky Ickx, carambolage fatal à l’Audi qui y laisse sa roue arrière gauche. Dans la foulée, c’est l’abandon pour l’une des Kia, imitée au 21ème tour par sa sœur d’écurie.

On vous l’a dit, c’est une course à rebondissements à laquelle le nombreux public a pu assister.

Et notre Fred dans tout ça ? Tantôt prudent, tantôt incisif, il attaque mais sans prendre de risque. L’expérimenté Fred Bouvy fait ici étalage de sa pointe de vitesse tout en gardant la marge de sécurité qui s’impose. Bien informé par une équipe attentive, il gère parfaitement la situation.

La délivrance vient enfin après une heure de course haletante, le drapeau à damier salue la deuxième victoire du week-end et surtout le titre tant convoité à l’issue d’une saison BTCS de haut niveau.

Vous l’imaginez bien, l’instant est magique pour tout le team. C’est fait, et c’est bien fait ! Podium, interviews et photos, champagne, éclats de rire et bons mots, tous les ingrédients sont réunis pour entamer une longue soirée festive.

Le mot de la fin s’écrit en cinq lettres : merci.

Merci à tous ceux qui soutiennent le Delahaye Racing Team, merci aux pilotes qui apportent leur talent et leur confiance, merci aux partenaires et aux sponsors sans lesquels rien ne serait possible, merci aux amis et aux sociétaires du team, merci au fans et aux amoureux du sport automobile avec qui nous partageons notre passion.

Rendez-vous en 2010 pour de nouvelles aventures ……