Le Delahaye Classic avec Snijers, Gaban, Lotterer et… Droogmans !

2012legendboucles (3)

Le Delahaye Classic quatre à quatre pour la victoire

Comme l’an dernier, le Delahaye Classic fera assurément partie des teams à suivre samedi prochain lors de la 54e édition des Boucles de Spa se déclinant désormais en mode Legend.

Chapeautée par Lionel Hansen devenu lui-même un adepte des courses historiques, l’équipe wavrienne a mis les bouchées doubles durant l’hiver pour préparer avec son soin habituel quatre Porsche 911.

Après avoir loupé la victoire de très peu l’an dernier (une histoire de coefficient) alors qu’il était pourtant le plus rapide sur les spéciales, Patrick Snijers fait à nouveau confiance au Delahaye Classic. L’octuple vainqueur de l’épreuve est bien décidé à faire honneur à son numéro 1 et à décrocher un 9e succès (le 3e en Legend) aux commandes de la 911 Groupe 4 RS 2.7L de 1973 avec laquelle François Duval menait l’épreuve l’an dernier avant d’être victime d’une coupure électrique.

« L’auto a retrouvé sa couleur orange d’origine, celle avec laquelle Bjorn Waldegard a remporté le Monte-Carlo, » confie Pierre Sevrin, l’un des patrons du Delahaye Racing Team. «La SCRS est vendue et, de toute manière, avec le nouveau règlement imposant les pneus neige de route, je pense que posséder un peu moins de chevaux et des voies plus étroites ne devraient pas constituer un handicap pour la victoire. On compte en tout cas sur Patrick pour jouer la gagne. »

A ses côtés, sur la grise « Martini » récemment utilisée par son propriétaire Lionel Hansen au Roger Albert Clark puis au Neige&Glace, on retrouvera un autre « Porschiste » averti en la personne de Pascal Gaban qui retrouvera à ses côtés son équipier fétiche Eddy Chevaillier, de retour de Suède.

« Nous sommes très heureux d’avoir réussi à faire rouler Pascal avec cette auto, » explique Gilles Terlinden. « Nous avions déjà fait son assistance il y a une quinzaine d’années à Hannut avec une Porsche. Ce seront donc des retrouvailles. »

Et une belle occasion pour l’ex-champion du monde Groupe N de montrer ce dont il est encore capable aux commandes d’une 911 Carrera Groupe 3 de 1977 pouvant créer la surprise si les conditions restent hivernales.

La troisième voiture, une 911 100% identique à celle de Gaban, a été terminée en ce début de semaine après une présentation en grandes pompes vendredi dernier sur la neige de la piste de Zolder !

« Et nous sommes bien entendu tous très fiers d’accueillir dans le team le dernier vainqueur des 24 Heures du Mans, André Lotterer, » sourit Lio. «C’est un copain de longue date. Il est déjà passé plusieurs fois dans nos ateliers pour suivre l’évolution du montage de sa voiture, régler son siège, son pédalier, et effectuer un premier galop d’essai. Il est aussi motivé que sympa. Et carrément ému quand il a vu la déco de son auto. Grâce au soutien du Circuit Zolder et la complicité du Belgian Audi Club, on a adopté la déco Belga d’époque, quand son papa faisait le moteur de la RAS de Robert Droogmans. La météo n’annonce pas des conditions très simples pour débuter mais je compte sur toute l’expérience de Jean-Marc Fortin, double vainqueur à Spa, pour lui faire éviter les pièges de débutant et l’emmener à l’arrivée. »

Enfin, c’est la surprise du chef, une quatrième plus petite 2.2 S datant de 1970 sera confiée à un autre tout grand nom des rallyes belges, Robert Droogmans, engagé de dernière minute grâce au soutien de FunstillExists.be. « Avec l’arrivée in-extremis  de Robert comme cerise sur le gâteau, on peut réellement parler de « Dream Team » cette année, » se réjouit Lionel Hansen. « Notre dernière voiture est une ancienne version terre des ateliers Tuthill en Angleterre reconditionnée en version asphalte pour l’occasion  et que l’on devrait aligner plus tard au Rallye du Maroc. Plus les conditions seront difficiles, plus elle sera à l’aise.»

Et Kris Perdu, dirigeant toujours le team et l’esprit « Fun Still Exists » depuis Singapour, de préciser : « Robert sait qu’il a peu de chance de s’imposer sur cette voiture mais il n’a de toute manière jamais eu de chance à Spa. Néanmoins, en voyant la liste des engagés à nouveau pour le moins copieuse, il tenait absolument à être de la fête. La preuve que le « fun » existe encore… »

« L’objectif du team est bien entendu de passer un agréable moment, de participer à cette grande fête du sport auto et, si possible, d’améliorer notre troisième place finale de 2011 tout en ramenant les quatre autos dans le Top 15 final. On a pas mal d’atouts dans notre jeu même si la concurrence est toujours plus relevée, » conclut Lionel Hansen.

Après le grand rendez-vous des Legend Boucles, les quatre Porsche rallye du Delahaye Classic seront proposées à la location ou à la vente. Avec une ligne de plus au palmarès déjà bien fourni du DRT ?  « On fera tout pour… »