2012supercarchallengespa (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’avant-dernière manche du Supercar Challenge disputée sur le circuit de Spa-Francorchamps, Pierre Etienne a repris le volant de la Volvo S 60 du Delahaye Racing Team. Avec septante-trois voitures engagées, l’épreuve promet d’être âprement disputée.

« Le plateau est très relevé. Il y a une belle série de GT1, 2 ou 3 telles que des Corvette, des Ferrari F430, des Mosler, ….  Notre Volvo est performante mais pas au point de pouvoir disputer la victoire absolue » explique Joffroy  Pirlot – l’ingénieur d’exploitation de la voiture – qui plante d’entrée le décor.

« Je ne viens pas pour gagner mais je ne viens pas non plus pour faire de la figuration ! » lâche Pierre Etienne en souriant. « Ce sera certainement une course difficile  vu le nombre de concurrents mais aussi vu la météo incertaine.  J’espère tirer mon épingle du jeu, comme à Zandvoort  je vise le podium dans ma catégorie. Au classement général, on verra à l’arrivée. La Volvo est un magnifique outil, je pars bien armé en tout cas » complète-t-il.

La première séance d’essais libres courue ce vendredi sur une piste d’abord humide puis franchement mouillée a permis à Pierre Etienne de prendre ses marques. Le système d’acquisition de données à aussi fournit son lot d’informations précieuses pour permettre l’optimalisation des réglages.

« Je n’ai pris aucun risque pour cette première sortie. La pisté était piégeuse et l’adhérence précaire. J’ai pris mes repères durant les seize tours parcourus. La suite demain à 9h40’ pour la seconde séance libre et surtout à 12h40’ pour les qualifications » commente Pierre Etienne en guise de conclusion à cette première journée.