24 Hours of Spa : qualification sans problème pour la Porsche 997 GT3-R du Delahaye Racing Team

2013spa24hours (9)

Suivant le programme établi, les séances d’essais libres et qualificatifs se sont succédé tout au long du jeudi. La seule petite averse de la journée n’aura perturbé que les essais des courses annexes, sans conséquence donc pour les 65 concurrents qui ont finalement pris la piste ce jeudi pour décrocher une place sur la grille des vingt-quatre heures.

Notre quatuor Kelders-Desbruères-Rostan-Hirschi s’est appliqué tour après tour à réaliser le meilleur chrono possible mais surtout à se mettre en main la Porsche 911 GT3-R.

Ce fut en particulier le cas pour Pierre Hirschi et Marc Rostan qui ne connaissait pas la voiture et qui on donc prit le temps d’en découvrir le ‘’mode d’emploi’’.

Au total, cent tours – tour rond ! – ont été bouclés. Une petite alerte en début de journée aura retenu l’attention du staff technique un bref instant : le système de traction control dont le voyant se sera allumé pour signaler une défaillance. Les acquisitions de données montreront également une pression d’eau anormale, un souci tout aussi vite résolu. Au bilan de cette entrée en matière, la Porsche numéro 58 a montré sa bonne préparation.

Marc Rostan n’a pas mis longtemps à comprendre le fonctionnement de l’auto, il réalise un temps de 2’26’’418 qui octroie à la voiture du Delahaye Racing Team le 58ème rang au classement général et la 6ème place de catégorie.

‘’C’est fort différent de la Ferrari que j’ai l’habitude de piloter, je cherche les limites de l’auto, je dois m’habituer. La voiture est équilibrée et agréable à conduire. Je pense que je vais vite prendre mes marques au fur et à mesure de mes relais et améliorer progressivement mes temps’’ confie Marc en fin de soirée.

Christian livre ses impressions au moment de fermer le box, tard dans la nuit : ‘’Nous n’avons pas assez roulé. Les séances sont vite passées, à quatre pilotes il est difficile de faire de longues séries de tours en si peu de temps. C’est dommage, surtout pour Pierre et Marc qui découvrent l’auto mais c’est ainsi. Nous avons rodé des plaquettes et des disques de frein, cela prend un peu de temps aussi mais c’est indispensable. La voiture va bien. Elle est exigeante mais c’est le lot de toutes ces GT 3 qui nécessitent un pilotage pointu pour aller vite, à la limite un peu trop pointu pour des gentlemen drivers d’ailleurs. Nous l’avons exploitée au mieux, nous avons vu aussi qu’elle était parfaitement préparée et que le team avait travaillé avec beaucoup de sérieux comme toujours’’.

Interrogé sur l’arrivée de Marc Rostan et Pierre Hirschi, Christian confie : ‘’Nous ne nous connaissons pas ! Nous nous sommes croisés quelques fois mais sans plus. Les contacts ont été bons, nous nous sommes vite mis d’accord et nous voilà à Francorchamps ! Tout se passe au mieux, il y a une bonne entente  et nous sommes sur la même longueur d’onde, c’est ce que nous espérions’’.

‘’Pour le reste, je suis heureux de l’organisation et de l’ambiance du team. Pierre (Sevrin) et Gilles (Terlinden) cultivent des valeurs humaines auxquelles je suis aussi très attaché. Il y a un esprit Delahaye que l’on retrouve rarement ailleurs, cela fait partie intégrante de mon engagement en sport automobile ’’ ajoute-t-il.

Il reste maintenant à exploiter ce vendredi pour peaufiner les réglages et la préparation de la Porsche, relire les notes sur les tactiques de courses et le planning des ravitaillements, revoir encore une fois l’organisation du stand et l’attribution des rôles dévolus à chacun, ….. La réussite dans une telle épreuve tient à la parfaite maîtrise de tout ce qui est prévisible mais aussi à la bonne gestion de l’imprévisible !

‘’Je suis confiant’’ martèle à plusieurs reprises Christian en guise de conclusion, un sentiment largement partagé par ses équipiers et tout le Delahaye Racing Team.

Stay with us, follow our performance and share our fun !