BRCC Spa-Francorchamps 6 et 7 juillet : Victoire d’entrée pour la Volvo S60 V8 !

2012brccspa3000km (18)

Désormais chargé de préparer et d’aligner une Volvo S60 Silhouette Solution F V8 en championnat de Belgique BRCC, le Delahaye Racing Team n’a pas raté son 3ème meeting au plus haut niveau du sport automobile belge, en imposant cette impressionnante voiture dès ses premiers tours de roues.

Gilles Terlinden (team chef) : «C’est notre pilote Alexandre Viron qui nous a confié cette Volvo, que nous avons reçue assez tard avant le 3e meeting du BRCC. Nous n’avons donc pas eu le temps d’effectuer d’essais privés et avons dû nous contenter des 70 minutes d’essais libres officiels pour dégrossir les réglages et découvrir le pilotage de cette auto. Je suis donc très content qu’on ait pu signer le meilleur temps de la première qualification et remporter le premier sprint. C’est de bon augure, même si nous devons encore travailler pour rendre la voiture plus facile à piloter et donc plus constante sur les courses longues.»

Alexandre Viron (pilote) : «Je suis très satisfait de voir que notre Volvo Solution F a déjà le niveau de performances suffisant pour s’imposer en BRCC. Personnellement, j’ai encore une bonne marge de progression et je suis confiant lorsque j’entends mon équipier Stéphane Lémeret affirmer qu’il est possible de la rendre plus facile à piloter. Cela devrait me permettre de faire de belles choses d’ici à la fin de la saison. Vu le peu de roulage préalable, je suis déjà content d’avoir décroché la 5e place dans la seconde course sprint.»

Stéphane Lémeret (pilote) : «Cette Volvo V8 est fantastique ! J’ai pris énormément de plaisir à la piloter ce week-end, même si nous devons encore travailler pour la rendre plus confortable. Je suis impatient de pouvoir mener à bien une séance d’essais privés pour y parvenir. Je ne sais pas encore quand je pourrai la piloter à nouveau en course mais il est possible que ce soit le cas dès le prochain meeting BRCC, en ouverture des 24 Heures de Spa.»

Viron-Richard- Orgeval, 1er en catégorie Silhouette Pro

2012brccopel

On aurait pu croire que le weekend était mal embarqué puisque lors de la séance qualificative pour la ‘Long Race’ la pluie s’invitait et allait empêcher l’Opel S2 de l’équipage Viron- Richard – Orgeval  d’occuper une position honorable sur la grille de départ pour la course du samedi soir.

C’était sans compter sur l’opiniâtreté de Manu (Orgeval) qui malgré une petite incursion dans le bac dans le droit après le pif / paf parvenait à se qualifier in extrémis en 20ème position et à ramener la voiture au stand lestée de quelques graviers.

Allez, tous en grille, et départ pour la Long Race, soit trois heures de course. Excellent départ de Laurent (Richard) qui maintient sa position et parvient même à grappiller quelques places. Alexandre prends le relais et c’est reparti, le couteau entre les dents mais après quelques secondes la radio crépite ‘’ crevaison à l’avant droit, je rentre’’. Branlebas de combat dans le stand et on se prépare à accueillir la voiture lors de son prochain passage pour un changement de pneus. Pas d’autre dommages et la voiture repart rapidement.

Manu terminera la course sans soucis à la 21ème position du classement général. Sans cette crevaison, le top 12 était envisageable !

On se consolera avec une 1ere place de classe « Silhouette Pro » et une 4ème place au classement général silhouette.

WRT et Delahaye Racing Team, le duo gagnant !

2012brcczolder (7)

Fort des succès engrangés trois semaines plus tôt à Zolder en ouverture du BRCC (Belgian Racing Car Championship), WRT a une nouvelle fois confié au Delahaye Racing Team les clefs d’une magnifique Audi R8, à charge pour l’équipe de Wavre de mener cette GT3  en bonne place à l’arrivée des trois courses programmées en ce début du mois de juin sur le circuit de Spa-Francorchamps.

La mission a été remplie avec succès puisqu’à l’issue de deux « short race » de 30 minutes chacune et d’une « long race » de 180 minutes, trois nouvelles coupes sont venues prendre place sur des étagères déjà bien chargées, qui sanctionnaient une 3ème place et deux 1ère place.

Yves Weert et Kurt Mollekens étaient pour l’occasion secondés par Christopher Haase, pilote officiel Audi, récent vainqueur des 24 Heures du Nürburgring. Si le jeune allemand (24 ans) a fait forte impression par ses chronos, il s’est aussi fait remarquer tant par son

professionnalisme que par sa simplicité et sa bonne humeur, des qualités toujours privilégiées  au sein du Delahaye Racing Team.

C’est Yves Weert qui ouvrait le bal pour la première course de 30 minutes. Son expérience est encore  limitée et son palmarès reste à construire mais sa progression est rapide. Auteur d’excellents chronos, il a réalisé un sans-faute dans cette manche pour s’adjuger belle une 3ème place à l’issue de la demi-heure de sprint.

A peine le temps de refroidir les freins et de changer de pilote, Christopher Haase se glissait à son tour derrière le volant pour s’adjuger d’autorité une indiscutable victoire, aucun concurrent n’étant en mesure de lui contester une suprématie quelque peu annoncée.

Après une telle entrée en matière, l’optimisme était clairement affiché dans le box 42 en vue de la manche « long race » programmée en toute fin de journée. Seule ombre au tableau, un souci de surchauffe de l’embrayage constaté lors de la mise en parc fermé de la voiture

venait quelque peu inquiéter le staff technique. Ce problème n’aura en réalité que peu d’incidence sur la suite du parcours victorieux de la belle Audi numéro 32.

La tension monte d’un cran vers 18h30’ lorsque le feu rouge libère la meute des concurrents  pour trois heures de course. Yves Weert, parti de la 3ème place sur la grille, se porte immédiatement en seconde position dans les échappements d’une Porsche qui sera avalée dès le premier tour, après plusieurs tentatives de dépassement spectaculaires. Le ton est donné, l’heure est  à la bagarre !

Profitant d’un « code 60 » après trois quarts d’heure de course, un premier ravitaillement express est effectué, un choix tactique qui s’avèrera payant par la suite. Christopher Haase succède ensuite  à Yves Weert peu avant la mi-course. Reparti en 6ème position, le pilote

Audi remontera un à un les concurrents qui le précèdent pour s’installer en tête de l’épreuve, à peine ralenti par une pluie qui ne durera que quelques tours. Une heure plus tard, un nouveau « code 60 » est instauré par la Direction de Course, l’occasion pour Kurt Mollekens de prendre son relais et de parachever le travail déjà accompli, en maintenant constamment ses rivaux à distances respectable.

C’est donc fort logiquement au pied du podium que toute l’équipe s’est retrouvée pour célébrer une nouvelle victoire. Les performances des pilotes, l’efficacité de l’Audi R8, une stratégie de course efficace et la rapidité des ravitaillements, autant d’éléments qui auront  permis à l’association WRT / Delahaye Racing Team de marquer de son empreinte se second meeting BRCC, un duo gagnant que beaucoup espèrent revoir en piste sous peu.