TCR Benelux : Un final décevant mais une pluie de bravos pour Amaury Richard et Didier Van Dalen à Mettet

Ça y est, l’An 1 du TCR Benelux s’est achevé le week-end dernier sur le circuit Jules Tacheny de Mettet. Pouvant compter sur un soleil omniprésent et de nombreux spectateurs présents le long de la piste de l’Entre-Sambre-et-Meuse, Didier Van Dalen et Amaury Richard étaient très motivés à l’idée de confirmer leurs belles prestations de la seconde partie de saison.

Le duo à la Volkswagen Golf GTI n°3 débutait cette dernière manche de l’année modestement avec une sixième position sur la grille en vue de la ’’Qualifying Long Race’’ disputée dimanche sur le coup de 9h25. Didier Van Dalen prenait un envol prudent pour rendre le volant à son équipier en dixième position. Particulièrement à l’aise sur le circuit de Mettet, Amaury Richard allait ensuite sonner la charge pour se frayer un chemin entre ses rivaux. C’était finalement à un satisfaisant sixième rang final que la jeune paire du Delahaye Racing achevait ce premier acte.

TCR Benelux : Amaury Richard sur le podium et 1er Junior, Didier Van Dalen bousculé

Après une quatrième manche de Colmar-Berg pleine de promesses, Didier Van Dalen et Amaury Richard étaient désireux de marquer des points importants dans l’optique du championnat le week-end dernier à Assen. Une fois encore, le duo a fait mieux que se défendre outre-Moerdijck.

Cette ultime escapade batave du TCR Benelux débutait plutôt bien pour le tandem belgo-français. C’était depuis la huitième place que la Volkswagen Golf GTI n°3 du Delahaye Racing s’élançait pour la ’’Qualifying Long Race’’ disputée samedi après-midi. Amaury Richard prenait le départ et réalisait une course sage, avant que Didier Van Dalen ne prenne le volant pour terminer la course. Le pilote de 25 ans allait rapidement se retrouver dans le Top 5. Déchaîné, il ne mit pas longtemps avant de frapper aux portes du podium. C’est finalement au quatrième rang, littéralement dans le pare-choc du troisième, que ’’Did’’ achevait cette première joute. Un tour supplémentaire lui aurait surement suffi pour se hisser dans le tiercé de tête.

TCR Benelux : Double podium pour Amaury Richard et Didier Van Dalen à Colmar-Berg !

Didier Van Dalen et Amaury Richard avaient pour objectif de monter sur le podium pour la rentrée du TCR Benelux sur le circuit luxembourgeois de Colmar-Berg. Et le week-end grand-ducal a heureusement répondu aux attentes du duo belgo-français.

Les deux jeunes loups du Delahaye Racing donnaient le ton dès la ’’Qualifying Long Race’’ disputée samedi après-midi. Didier s’élançait depuis la troisième position sur la grille et se maintenait sur le podium provisoire quand il commit une légère faute qui le contraignait à prendre l’échappatoire du virage ’’Omega’’… et à attendre inutilement le signal d’un commissaire de piste pour repartir suite à une consigne erronée de la direction de course ! Amaury réalisait quant à lui un relais limpide pour permettre à la Volkswagen Golf GTI #3 de rallier l’arrivée à la neuvième place.

Du bon et du moins bon pour le Delahaye Racing à Zolder

Le Delahaye Racing était présent les 18 et 20 août derniers à Zolder pour disputer les manches limbourgeoises du TCR Benelux et de la VW Fun Cup. Bref retour sur week-end agité pour les troupes wavriennes…

TCR Benelux : podiums pour Van Dalen, Mondron et Van de Poele

Une fois encore, la Seat Leon de Mondron-Mondron ainsi que les VW Golf GTI de Van Dalen-Richard et de Van de Poele-De Leval étaient présentes, prêtes à en découdre.

TCR Benelux : le chaud et le froid pour Didier Van Dalen et Amaury Richard à Zolder

Golf3 Zolder #2

Malchanceux depuis le début de la saison en TCR Benelux, Didier Van Dalen et Amaury Richard étaient bien décidés à enfin conjurer le sort pour la troisième manche du championnat disputée les 18 et 20 août derniers à Zolder, en lever de rideau des 24 Heures éponymes. Et le duo belgo-français du Delahaye Racing s’en est tiré avec les honneurs dans la pinède limbourgeoise.

TCR Benelux : Fortunes diverses pour le Delahaye Racing à Zandvoort

2016tcrbeneluxzandvoort (3)

En parallèle de sa participation aux 24 Heures du Paul Ricard avec les Peugeot 208 GTI du Team Altran, le Delahaye Racing était bien entendu présent le week-end dernier en bord de Mer du Nord pour disputer la deuxième manche du TCR Benelux sur le circuit hollandais de Zandvoort, en lever de rideau du prestigieux DTM s’il vous plait !

TCR Benelux : Objectif podium pour Didier Van Dalen et Amaury Richard à Zandvoort !

2016tcrbeneluxzandvoort-5-1024x684

Après avoir pris part le week-end dernier aux 25 Heures VW Fun Cup sur le circuit de Spa-Francorchamps, Didier Van Dalen et Amaury Richard seront à nouveau réunis ces 15, 16 et 17 juillet pour disputer le deuxième round du TCR Benelux. Et pour cette première manche se tenant aux Pays-Bas, quel meilleur écrin que le Circuit Park de Zandvoort ?

Le tracé situé en bord de Mer du Nord a été inauguré en 1948 et a accueilli à 34 reprises le Grand Prix de Hollande de Formule 1. Les virages de Tarzan, Scheivlak ou encore Hugenholtz sont autant de morceaux de bravoure composant les 4,307km du circuit batave. Didier et Amaury, au même titre que les autres concurrents du TCR Benelux, se produiront en lever de rideau du très populaire DTM allemand, dont la plupart des meetings dépassent la barre des 100.000 spectateurs !

Le duo franco-belge aura cœur à briller devant des tribunes bien garnies après un premier meeting à Spa plus difficile que prévu. Il faudra tenir à l’œil dans les dunes hollandaises la Volkswagen Golf GTI TCR #3 alignée par le Delahaye Racing…

« Zandvoort doit enfin marquer l’envol de notre saison, indique Amaury Richard. Il est évident que notre résultat de Spa-Francorchamps n’a pas correspondu à nos attentes. Même si nous n’avons pas rendu une copie parfaite, nous avons prouvé que notre place était dans le quinté de tête. L’objectif sera dès lors d’engranger de gros points, voire de décrocher l’un ou l’autre podium ce week-end. Nous accueillons de surcroît positivement les ajustements faits au règlement sportif, avec notamment l’apparition d’une ‘’Window Fast Lap’’ qui établira partiellement la grille de la première course du week-end. Il va y avoir du sport ! »

« Après notre revers de Franco’, nous n’avons pas chômé, ajoute Didier Van Dalen. Le Delahaye Racing s’est procuré un nouveau châssis pour notre Golf, l’ancien étant trop endommagé. Nous avons effectué une séance d’essais à Zolder et cela s’est très bien passé. Nous arrivons dès lors à Zandvoort entièrement regonflés à bloc ! Lors du Test Day officiel au début du mois de mai, nous avions signé le quatrième chrono. Notre Volkswagen est la voiture la plus homogène pour ce circuit et nous aurons assurément un rôle à jouer en course. »

Didier et Amaury sont également en lice pour le ‘’Make the Grid’’ qui déterminera essentiellement la grille de départ de la ‘’Qualifying Long Race’’. Le lien pour voter pour l’équipage est ici. Leur vidéo de présentation est .

TCR Benelux à Spa : bel envol de l’équipage van de Poele /de Leval sur la VW GOLF GTI TCR #4 du Delahaye Racing.

2016tcrbeneluxspa (20)

Rendez-vous était donc donné ce week end à Spa-Francorchamps pour le lancement du TCR Benelux. Ce premier meeting a débuté samedi par la Qualifying Long Race dont la position sur la grille de départ avait été determinée par des votes via l’application originale et novatrice “Make the Grid”
Plebiscités sur les réseaux sociaux, l’équipage Alexis van de Poele/Romain de Leval s’est donc élancé sur le toboggan spadois à la 4ème position bien decidé à en découdre lors de cette course de qualification d’une heure. Alors que certains concurrents rencontraient divers problèmes techniques de turbos ou de pneumatiques, la VW GOLF GTI TCR #4 du DELAHAYE Racing Team faisait preuve de fiabilité et efficacité.  Relayé à mi-course par Romain de Leval, Alexis van de Poele souligne les talents de son coéquipier quelque peu “sous-pression” pour sa première apparition en TCR.  “Romain impressionne par son pilotage et parvient à garder la tête froide dans un contexte sportif où le niveau des pilotes est très élevé”. Le duo s’octroie un encourageant premier podium sur la troisème marche confortant la complémentarité de leur pilotage respectif.

Alors que le samedi était estival, le dimanche n’allait pas offrir une telle clémence météorologique pour les courses “sprint” de 2x 20 minutes chacune.

Démarrant à la 6ème place pour le Sprint 1, Romain de Leval pris un bon départ, remontant à la 4ème position non sans devoir lutter pour défendre sa place devant la VW GOLF GTI TCR #3 de Didier Van Dalen qui sera pénalisé de 5 secondes après son arrivée pour avoir fait un dépassement hors des limites de piste. Lors du Sprint 2, Romain assure sa 4ème position sous une pluie fine avec une voiture équipée en pneus slicks. “Romain parvient a être très constant dans des conditions délicates” nous confie Alexis.  “Il est vrai que j’étais un peu stressé pour ce premier départ” explique Romain,” mais une fois les feux éteints et les 5 premiers mètres franchis, ma confiance est revenue immédiatement. “

2016tcrbeneluxspa (8)

Alexis prend donc le départ du Sprint 3 à la 3ème position dans des conditions dignes de notre chère et tendre Belgique. Après un superbe départ, il remonte à la 3ème position mais devra s’incliner face à l’Opel  #23 de Corthals. Terminant à la 4ème place, Alexis rentre en Pit suite à un problème de pneumatique. Rejoignant la formation en avant dernière place derrière la Leading car, il ne pourra malheureusement pas tenter de remonter le classement, le départ du Sprint 4 étant donné sous Safety-Car pour être stopé aux 75% réglementaires sous une pluie dilluvienne.

“Les conditions n’étaient vraiment pas évidentes, explique Alexis, les Honda et l’Opel sont des voitures vraiment rapides, et ce ne sont pas des manches à leurs volants… Notre réglage n’était pas optimal, et c’était assez frustrant d’avoir une voiture aussi sous-vireuse, je n’ai malheureusement pas pu aller chercher les Honda, ni conserver Corthals derrière. En ce qui concerne la dernière course, il n’y pas beaucoup d’enseignement à retenir »

Installés à la 3ème place du classement général avec 66 points, cela conforte Alexis dans son choix de participer au championnat TCR Benelux “Quel plaisir de retrouver le Delahaye Racing Team, au volant d’une VW GOLF GTI TCR partagée avec Romain. Une vraie équipe professionnelle en qui on peut avoir pleinement confiance, mais avant tout une famille, et une ambiance au top tout le week-end ! Nous avons encore une belle marge de progression notamment avec des petites évolutions qui vont arriver pour la prochaine course. Il nous reste encore du travail pour nous hisser au sommet de la hiérarchie, mais nous avons ce qu’il faut pour atteindre cet objectif. »  De bonne augure pour la suite !

TCR Benelux à Spa : Didier Van Dalen et Amaury Richard mal récompensés à Spa-Francorchamps.

Golf3 Spa #2

Le très attendu TCR Benelux prenait son envol ce week-end sur le prestigieux circuit de Spa-Francorchamps. Didier Van Dalen et Amaury Richard n’ont hélas pas été dignement récompensés.

Didier et Amaury firent forte impression le vendredi après-midi en signant un probant quatrième chrono lors des essais libres alors qu’ils foulaient pour la première fois le toboggan ardennais sur piste sèche avec leur Volkswagen Golf #3. Les deux jeunes loups du Delahaye Racing devaient toutefois s’élancer depuis la septième position pour la course qualificative en raison des résultats déterminés par l’application Facebook ‘’Make the Grid’’.

Désigné pour prendre le départ de la joute de samedi matin, Amaury livrait une première partie de course limpide pour revendiquer une place dans le Top 5. Le Français de 18 ans avait hélas roulé sur un débris qui endommagea le pneu avant-gauche. Le comportement de la Golf allait se dégrader fortement au fil des tours. Prenant le relais pour voir l’arrivée, Didier eut pour objectif de garder la voiture sur la piste malgré un pneu dont la carcasse apparaissait dès son troisième tour de piste seulement ! Le tandem finissait au septième rang final de ce premier exercice.

Didier Van Dalen prit part aux courses 1 et 2 disputées sur 20 minutes chacune. Parti depuis la douzième position, le Brabançon offrait une course faste, remontant jusqu’à une fabuleuse quatrième place en dépit d’une météo maussade qui força les pilotes à rouler sur des œufs. Il était finalement classé sixième après avoir écopé d’une pénalité pour avoir doublé un concurrent hors des limites de la piste. Déchaîné, Didier accédait momentanément à la troisième place en course 2, avant de partir à la faute dans le Raidillon. Le pilote est heureusement indemne.

« Je suis bien entendu déçu d’avoir abandonné en course 2, explique Didier. Nous étions en slicks alors que la piste devenait de plus en plus humide et j’ai perdu le contrôle dans le Raidillon. C’est regrettable parce que j’avais vraiment envie de ramener cette troisième place à l’écurie. Mis à part cela, je me suis régalé et j’ai adoré me bagarrer dans le peloton. Nous ferons tout pour que la chance tourne à Zandvoort. »

Le Delahaye Racing réalisait des merveilles en remettant la Golf en état dans les temps pour prendre part aux courses 3 et 4. S’élançant bon dernier suite à un problème moteur alors qu’il était qualifié quatrième, Amaury Richard remontait jusqu’en neuvième position dans des conditions apocalyptiques. La direction de course décida d’ailleurs de brandir le drapeau rouge pour l’ultime joute du week-end. Amaury figurait au septième rang, marquant la moitié des points.

 « Je comprends la décision de la direction de course d’interrompre la course 4, ajoute Amaury. Il y avait des torrents à certains endroits sur le circuit. Même si nous avons mal entamé cette saison, le championnat est loin d’être fini. Nous ferons tout pour résorber notre retard. Rendez-vous aux Pays-Bas et enfin, bravo et merci à Delahaye pour avoir réussi à réparer notre voiture à temps. »

Prochaine étape : Zandvoort, les 16 et 17 juillet, dans le cadre du prestigieux DTM.

TCR Benelux à Spa : victoire pour le Delahaye Racing Team à Spa-Francorchamps !

2016tcrbeneluxdimanche (3)

Le double sprint programmé ce dimanche matin à Spa-Francorchamps a offert un spectacle de qualité, les deux manches étant âprement disputées. Pour ajouter un peu de piquant à l’affaire, une fine pluie typique des Ardennes belges s’est invitée à la fin de la seconde course, histoire de compliquer un peu plus le travail des pilotes mais aussi de mettre en valeur leurs talents d’équilibristes.

Guillaume Mondron s’est joué des embûches et de la concurrence en s’octroyant la 3ème place de la manche initiale. Et afin de bien montrer qu’il n’entendait pas se contenter de ce résultat, il s’est offert la victoire dans la seconde manche !

‘’Quelle course ! Ça n’a pas été facile ! La voiture était un peu survireuse et la pluie en fin de course a rendu le pilotage délicat mais pour le reste, tout a fonctionné parfaitement. Les duels ont toujours été corrects, mes adversaires très fair play. Je suis d’autant plus heureux de cette victoire que j’ai battu des pilotes qui affichent des palmarès impressionnants, des habitués du championnat WTTC. C’est vraiment fantastique !’’ confiait Guillaume Mondron, heureux et particulièrement ému.

Romain de Leval a quant lui fait étalage de sa régularité mais aussi de sa pointe de vitesse en finissant deux fois au 4ème rang.

2016tcrbeneluxdimanche (2)

Didier Van Dalen a été moins gâté. Auteur d’une très belle remontée en première course (parti 11 ème et entré dans le top 5 rapidement), il s’est vu infligé une pénalité qui l’a relégué à la 6ème position. En revanche, la seconde course fut moins heureuse puisqu’à quelques encablures de l’arrivée, Didier Van Dalen perdait le contrôle de sa VW Golf au pied du Raidillon. La sanction fut immédiate, la voiture terminant une longue glissade dans les pneus avant d’être rapatriée sur un plateau.

‘’En pneus slick sur une piste rendue de plus en plus glissante par la pluie, il n’était pas facile de garder le contrôle de la voiture. Je me suis fait piéger’’ confiait Didier à son retour au stand, dépité.

Le staff technique du Delahaye Racing Team s’est bien évidemment jeté sur la voiture afin d’effectuer les réparations nécessaires pour lui permettre de prendre le départ du second double sprint programmé en fin de journée. Mission accomplie en quelques heures malgré des dégâts conséquents, la VW Golf #3 arborait dès le milieu de l’après-midi une face arrière et un hayon tout neufs.

Pour cette deuxième salve de sprints disputée le dimanche après-midi, Amaury Richard s’élance sur la Golf #3, Alexis van de Poele sur la #4 et Edouard Mondron sur la Seat floquée du #2. La course se disputera en gommes « pluie », la typique météo de Spa-Francorchamps ne gâtant pas les pilotes, l’eau coulant à flot sur le bitume rendant les conditions climatiques très délicates.

Sur la Golf #3 fraîchement réparée, un problème technique dans le tour de mise en grille prive le jeune Amaury de s’élancer de la 4ème  place acquise la veille. L’équipe procédait à une réparation permettant de partir de la dernière place sur la grille de départ. Des bagarres âpres, des freinages tardifs et de beaux dépassements constituent les faits marquants de ce sprint.

Au départ, Alexis jaillit de sa position et attaque le Raidillon à la 3ème place. Durant cinq tours, la bataille est rude avec l’Opel Astra TCR, mais le pilote de la Golf aux couleurs Bingoal – Make a Wishdevait céder sa position face à un Pierre-Yves Corthals survolté. Edouard Mondron à bord de la Seat tentait quant à lui de conserver sa 6ème  position face à une autre espagnole tandis que derrière, Amaury était hauteur d’une belle remontée et franchissait le damier a une probante 9ème place.

Le deuxième sprint fut une « non » course, les conditions étant extrêmement délicates,  toutes les voitures se suivent derrière la voiture Safety Car jusqu’au déploiement du drapeau rouge signifiant la fin de la course et du meeting.

C’est donc sur un résultat mitigé que quittait l’équipe ce dimanche soir ; première victoire pour la Seat et les frères Mondron, une troisième place et la coupe de meilleur rookie du weekend pour le jeune Romain de Leval qui affirme ainsi avec son coéquipier Alexis van de Poele leur statut de prétendant à la victoire finale, et un résultat peu révélateur du potentiel affiché pour Richard / Van Dalen qui auront à cœur de rebondir à Zandvoort.

Enfin, l’ensemble de l’équipe Delahaye adresse une pensée toute particulière à Edouard, Guillaume et leur famille.